#sprouttobebrussels

25/05/16 à 13:34 - Mise à jour à 16:59

Source: Belga

Depuis quelques semaines, un mouvement est né à Bruxelles: la vague #sprouttobebrussels. "A l'instar du chou, Bruxelles est une ville qu'il faut apprendre à apprécier. Elle possède autant de facettes qu'un chou possède de feuilles", a expliqué mercredi lors d'une conférence de presse Geert Potargent, un des initiateurs du concept.

#sprouttobebrussels

© sprouttobebrussels.be

Les personnes qui sont à la genèse de ce projet pour "réaligner l'image de Bruxelles" et celles qui le soutiennent, soit plus de 100 partenaires multisectoriels, ont présenté mardi les ambitions et les raisons de l'impulsion mettant en scène un chou de Bruxelles.

Les commerçants ont rapidement et spontanément demandé à participer à l'action en apposant des autocollants sur la devanture de leur magasin sans même que l'événement soit annoncé publiquement. Dans un premier temps, 24.000 badges et 30.000 autocollants ont été distribués auprès des commerçants, hôtels et restaurants bruxellois désireux de semer des choux au coeur de Bruxelles. "Ils se sont directement sentis porte-parole de l'événement. Tout le monde veut y participer de manière proactive et la plupart ne désire pas être mis en avant. Il n'y a pas d'aspect concurrentiel, ni exclusif dans cette initiative, juste l'envie de combattre l'inertie", a expliqué Cédric Swaelens, coordinateur de l'asbl "sprouttobebrussels" formée par les membres fondateurs du mouvement avides de renforcer l'attractivité de la Ville.

Après le lockdown de novembre et les attentats du 22 mars qui ont eu un impact négatif sur le tourisme et l'activité commerciale de la capitale, il y a eu "un énorme décalage entre l'image qu'ont les Bruxellois de leur ville et la manière dont elle est dépeinte dans l'actualité internationale. Il faut contrer le Brussels bashing", a insisté Geert Potargent.

#sprouttobebrussels se veut un mouvement "fédérateur, populaire et open-source" dont l'idée est de montrer sa fierté et son attachement à Bruxelles. L'ambition est aussi de rassembler un maximum d'acteurs afin d'élaborer des initiatives sur le long terme pour améliorer l'image de Bruxelles, que ce soit au niveau local, national ou international, à l'instar des marques "I Amsterdam" ou "I Love New York".

Certaines sont déjà en cours d'élaboration. Ainsi 400.000 posters #sprouttobebrussels seront prochainement envoyés à tous les ménages de la Région de Bruxelles-capitale leur suggérant de l'afficher à la fenêtre de leur habitation. Certains lieux publics seront décorés par des collectifs d'artistes motivés par l'initiative, à commencer par la station de métro Pétillon à partir du 17 juin. L'association ambitionne encore d'implanter des choux géants dans la ville, principalement aux points d'accueil comme les gares ou les aéroports. Enfin, un Happy Belgian Day devrait voir le jour, invitant les étrangers nés un 21 juillet à voyager gratuitement vers Bruxelles pour célébrer la Fête nationale. #sprouttobebrussels a d'ailleurs ajouté soutenir les initiatives déjà existantes telles que Make Brussels, Dining for Brussels, We love Brussels, etc.

Le mouvement réunit déjà aujourd'hui une soixantaine de commerçants (restaurants, fritkots, libraires, magasins de luxe, brasseurs, bouchers...), une douzaine d'établissements culturels, une quinzaine de partenaires académiques, une dizaine de médias, une vingtaine de grandes entreprises, cinq associations, six agences de communication, Atrium et Visit.brussels.

L'ensemble des sociétés bruxelloises sont sensibilisées par BECI, les commerces par Atrium et la population via les réseaux sociaux. La page Facebook compte d'ailleurs déjà plus de 18.000 abonnés tandis que les hashtag ont fleuri sur Instagram et Twitter alors que les premiers signes de l'opération sont apparus début mai. Depuis mercredi, les amoureux de Bruxelles peuvent également partager leurs choux sur la plate-forme www.sprouttobebrussels.be. Il est également possible d'y demander gratuitement des badges à l'effigie du "symbole internationalement connu, légèrement surréaliste et typiquement bruxellois".

www.sprouttobebrussels.be

Nos partenaires