"Soyons + que 10!": des associations organisent une contre-manifestation anti-Francken

29/12/17 à 16:05 - Mise à jour à 16:08

Source: Belga

(Belga) Une manifestation pour réclamer la démission du secrétaire d'État à l'Asile et à la Migration, Theo Francken, se tiendra demain/samedi devant la gare centrale de Bruxelles. Les organisateurs ont annoncé l'événement sur Facebook sous le slogan "Soyons + que 10! Francken, quitte le gouvernement!", en référence à l'action de soutien au secrétaire d'Etat qui avait rassemblé mercredi 10 personnes devant la gare.

Neuf associations, dont la Plateforme citoyenne de soutien aux réfugiés de Bruxelles, le Mouvement contre le racisme, l'antisémitisme et la xénophobie (MRAX) et les Jeunes anticapitalistes (JAC), s'associent pour délivrer samedi un "Ordre de quitter le gouvernement" symbolique à M. Francken. "Il pourra, s'il le souhaite, demander l'asile au Soudan", ajoutent-elles ironiquement sur la page Facebook. L'appel a été initialement lancé le week-end dernier par le collectif de soutien aux sans-papiers et les autres associations ont répondu présentes. "On s'est dit qu'il fallait faire quelque chose mais jusqu'ici, on ne savait pas très bien comment", commente Axel Farkas des JAC. "On assiste à un jeu politique concernant la gestion de l'Asile par Francken. Nous voulons montrer que les citoyens ne veulent pas de cette personne au gouvernement." Les organisateurs donnent 15 jours aux autorités fédérales pour exécuter cet ordre et préviennent déjà que l'action ne s'arrêtera pas là: "samedi 13 janvier 2018, à la gare du Nord, nous viendrons en nombre vérifier si l'ordre a été exécuté", indiquent-ils sur le réseau social. La manifestation du mois de janvier était déjà prévue, tandis que le mouvement de samedi s'est improvisé après le rassemblement de soutien au secrétaire d'État deux jours plus tôt. Quelque 670 personnes ont déjà indiqué sur Facebook qu'elles participeraient. "C'est un succès imprévu en cette période de fêtes et de vacances scolaires", s'étonne Alex Farkas. S'il ne s'attend pas à ce que tous se présentent à la gare centrale, il espère toutefois y voir 400 ou 500 personnes. Une pétition réclamant la démission du secrétaire d'Etat, lancée par la Plateforme citoyenne, a par ailleurs récolté plus de 28.000 signatures. Theo Francken est fortement mis en cause, y compris par certains membres de la majorité, pour avoir rapatrié des migrants au Soudan, une dictature, malgré des avertissements sur le risque qu'ils y subissent de mauvais traitements. (Belga)

Nos partenaires