Soulèvement dans la prison de Merksplas: une centaine de détenus transférés

08/05/16 à 10:08 - Mise à jour à 10:08

Source: Belga

(Belga) Le calme est revenu dimanche matin vers 05h45 à la prison de Merksplas, où séjournent 600 détenus, après une nuit très agitée. Plusieurs endroits de l'établissement ont été endommagés et sont inutilisables. Une centaine de détenus ont donc été transférés vers d'autres prisons, a indiqué Frank Wilrycx (Open Vld), bourgmestre de Merksplas. Ce dernier plaide à nouveau pour des investissements d'urgence en faveur de l'établissement pénitentiaire. Deux détenus ont été légèrement blessés.

"La promenade du soir s'est déroulée vers 19h30 samedi, après quoi 200 personnes n'ont pas voulu rentrer", précise le bourgmestre. "Des détenus ont bouté le feu, des murs ont été abattus, des vitres brisées, et des portes ont été forcées. Un certain nombre de blocs ne sont plus habitables, et ce pendant plusieurs mois." "Je n'ai jamais vu ça", ajoute Frank Wilrycxk. "Le feu a été bouté alors qu'il y avait des gens dans les cellules. C'est une infraction grave et il y aura sans doute une enquête. Il n'y a heureusement que deux blessés légers, à cause de l'inhalation de la fumée." Les polices locale et fédérale, ainsi que les unités spéciales d'intervention ont finalement rassemblé les détenus qui se sont rebellés dans un coin de la zone de promenade pour les ramener un à la fois. Une centaine de détenus ont été transférés la nuit dernière dans d'autres prisons, plusieurs cellules étant inutilisables. Le calme est revenu dimanche vers 05h45. Ce soulèvement n'aurait aucun lien avec la grève en cours depuis plus de treize jours dans les prisons en Wallonie et à Bruxelles. Les détenus souhaiteraient cependant être davantage entendus par la direction. Le bourgmestre Wilrycx, qui demande depuis longtemps que plus d'investissements soient réalisés, se dit très préoccupé par les évènements de la nuit dernière. "La prison est vraiment vieille. Elle date du 19e siècle. Des investissements doivent être réalisés d'urgence. J'espère qu'ils viendront rapidement." (Belga)

Nos partenaires