Sondage : la N-VA en recul significatif

30/11/12 à 18:54 - Mise à jour à 18:54

Source: Le Vif

La N-VA enregistre un recul significatif en perdant 4,7 points de pourcentage dans les intentions de vote en Flandre (avec une marge d'erreur 3,1%), à 35,4%, indique le "baromètre" RTBF/La Libre, dont les résultats complets seront publiés samedi et qui fait aussi état d'une progression du MR en Wallonie.

Le parti nationaliste flamand avait, dans le baromètre de février 2012, atteint un score de 37%, progressant encore à 38,6% en mai pour culminer à 40,1% en septembre.

Son résultat dans ce sondage n'est pas supérieur aux résultats des trois partis flamands actuellement dans la majorité fédérale, CD&V, sp.a et Open Vld.

Le sp.a, lui, progresse de 0,9 point à 14,4%. Le Vlaams Belang Enregistre une très légère progression, de 0,7 point à 10,7%. Enfin, l'Open Vld s'écrase littéralement, passant désormais sous la barre des 10%, cédant deux points à 9,6%.

Le CD&V est le parti qui profite le plus du recul de la N-VA avec un gain, par rapport au baromètre précédent, de 3,1 points à 16,5%.

Stabilité à Bruxelles

A Bruxelles, le sondage révèle une très grande stabilité. Le MR et le PS restent très proches l'un de l'autre avec des scores respectifs de 23% et 22,3%, inchangés par rapport au Baromètre de septembre 2012. Ecolo arrive en troisième position à 10,4% (-1,5%), devant le chH (9,7%, +0,8%) et le FDF (9,5%, -1,8%).

Progression du MR en Wallonie

Enfin, en Wallonie, le PS reste largement premier, avec 30,6% des intentions de vote même s'il doit subir une légère érosion (-0,8%) par rapport au baromètre de septembre 2012. Le MR affiche une belle progression de 2,4% à 23,5%: il s'agit de la quatrième progression consécutive des libéraux francophones au sud du pays. Suivent le chH à 12,7% (-1%) et Ecolo à 11,3% (-0,8%). A noter également la progression du PTB+ à 5,4% (+1,2%).

Ce sondage a été effectué par Internet du jeudi 22 novembre au samedi 24 novembre sur un échantillon qualifié de "strictement représentatif" de 3.007 électeurs belges. La marge d'erreur maximale est de 3,1% sur les échantillons de Wallonie, de Bruxelles et de Flandre et de 1,8% sur l'échantillon total, selon La Libre et la RTBF.

Le Vif.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires