Sondage : la N-VA en recul significatif

30/11/12 à 18:54 - Mise à jour à 18:54

Source: Le Vif

La N-VA enregistre un recul significatif en perdant 4,7 points de pourcentage dans les intentions de vote en Flandre (avec une marge d'erreur 3,1%), à 35,4%, indique le "baromètre" RTBF/La Libre, dont les résultats complets seront publiés samedi et qui fait aussi état d'une progression du MR en Wallonie.

Sondage : la N-VA en recul significatif

© Belga

Le parti nationaliste flamand avait, dans le baromètre de février 2012, atteint un score de 37%, progressant encore à 38,6% en mai pour culminer à 40,1% en septembre.

Son résultat dans ce sondage n'est pas supérieur aux résultats des trois partis flamands actuellement dans la majorité fédérale, CD&V, sp.a et Open Vld.

Le sp.a, lui, progresse de 0,9 point à 14,4%. Le Vlaams Belang Enregistre une très légère progression, de 0,7 point à 10,7%. Enfin, l'Open Vld s'écrase littéralement, passant désormais sous la barre des 10%, cédant deux points à 9,6%.

Le CD&V est le parti qui profite le plus du recul de la N-VA avec un gain, par rapport au baromètre précédent, de 3,1 points à 16,5%.

Stabilité à Bruxelles

A Bruxelles, le sondage révèle une très grande stabilité. Le MR et le PS restent très proches l'un de l'autre avec des scores respectifs de 23% et 22,3%, inchangés par rapport au Baromètre de septembre 2012. Ecolo arrive en troisième position à 10,4% (-1,5%), devant le chH (9,7%, +0,8%) et le FDF (9,5%, -1,8%).

Progression du MR en Wallonie

Enfin, en Wallonie, le PS reste largement premier, avec 30,6% des intentions de vote même s'il doit subir une légère érosion (-0,8%) par rapport au baromètre de septembre 2012. Le MR affiche une belle progression de 2,4% à 23,5%: il s'agit de la quatrième progression consécutive des libéraux francophones au sud du pays. Suivent le chH à 12,7% (-1%) et Ecolo à 11,3% (-0,8%). A noter également la progression du PTB+ à 5,4% (+1,2%).

Ce sondage a été effectué par Internet du jeudi 22 novembre au samedi 24 novembre sur un échantillon qualifié de "strictement représentatif" de 3.007 électeurs belges. La marge d'erreur maximale est de 3,1% sur les échantillons de Wallonie, de Bruxelles et de Flandre et de 1,8% sur l'échantillon total, selon La Libre et la RTBF.

Le Vif.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires