Sondage: Charles Michel, plébiscité par les Flamands, devance Bart de Wever

08/10/15 à 21:05 - Mise à jour à 21:49

Source: Belga

Le MR est en recul de 2,8%, à 23,3% en Wallonie, par rapport à un sondage précédent du même institut réalisé en avril dernier, derrière un PS à 26%, qui ne perd plus de plumes (+0,2%; -6% par rapport aux élections de 2014). La N-VA reste largement le premier parti en Flandre, à 28,8%, malgré la perte de 3,6% par rapport aux élections de 2014, devant le CD&V qui reprend son souffle.

Sondage: Charles Michel, plébiscité par les Flamands, devance Bart de Wever

© Belga Image

Tels sont les principaux enseignements du sondage Ipsos réalisé pour RTL et Le Soir entre le 28 septembre et le 4 octobre derniers.

On y relève par ailleurs un recul généralisé des partis dits traditionnels à Bruxelles. Au classement des personnalités, Maggie De Block, ministre fédérale de la Santé, continue de caracoler en tête dans les trois régions du pays, largement devant Elio Di Rupo et Paul Magnette en Wallonie, devant Elio Di Rupo et Didier Reynders à Bruxelles, et devant Charles Michel brûlant la politesse à Bart De Wever en Flandre.

En Wallonie, le PS est repassé à la première place par rapport au sondage d'avril, plus sous l'effet du tassement du MR que de sa propre progression (+0,2%). Le cdH (13,3%) et Ecolo (9%) sont loin derrière, ce dernier étant toujours suivi de près par la PTB (8,5%).

En Flandre, outre la reprise de quelques forces par le CD&V, qui se rapproche de son score électoral de 2014, le fait marquant est, pour la deuxième fois consécutive, le regain de forme du Vlaams Belang qui se retrouve avec 10,5%, soit 4,7 de plus qu'aux élections. Le sp.a et Groen cèdent chacun un peu de terrain par rapport au sondage d'avril. L'Open Vld se retrouve à 3% de son score électoral, 12,5%.

A Bruxelles, tout en ayant perdu ensemble quelque 9% de préférences, le PS et MR sont toujours au coude à coude pour le leadership, avec un avantage très léger pour le premier cité (19,7% contre 19,3%). Les FDF (10,4%), toujours troisièmes perdent 2,3 points, Ecolo, quatrième (9,6%), en perd un. Seul le CDH est en légère progression, 0,5 point (9,1%), mais à 1,2 % de son score électoral qui n'avait pas été considéré comme un succès.

Le sondage réalisée du 28 septembre au 4 octobre derniers, est fondé sur un questionnaire auquel 2.571 personnes ont répondu, formant des échantillons représentatifs des Belges de 18 ans et plus à raison de 1.017 en Wallonie, 1.030 en Flandre et 524 dans les 19 communes de la Région Bruxelles-Capitale. La marge d'erreur maximale, pour un pourcentage de 50% et un taux de confiance de 95% est de +- 3,1 en Wallonie, +- 3,1 en Flandre et de +- 4,3 à Bruxelles.

En savoir plus sur:

Nos partenaires