Sommet mondial sur l'action humanitaire - "Le respect du droit international humanitaire est crucial"

23/05/16 à 16:38 - Mise à jour à 16:38

Source: Belga

(Belga) "Le respect du droit international humanitaire (DIH) est crucial", a déclaré lundi le ministre de la Coopération au développement, Alexander De Croo, en plénière du Sommet humanitaire mondial à Istanbul. "Trop de vies sont perdues car les plus vulnérables ne peuvent avoir accès à une aide indépendante, neutre et impartiale", a-t-il déploré.

Sommet mondial sur l'action humanitaire - "Le respect du droit international humanitaire est crucial"

Sommet mondial sur l'action humanitaire - "Le respect du droit international humanitaire est crucial" © BELGA

Le vice-Premier ministre a estimé qu'il ne pouvait plus y avoir d'impunité et que des efforts devaient être accomplis pour porter les coupables de violations du droit international humanitaire devant la justice. "Nous ne pouvons plus accepter que des écoles, des hôpitaux, du personnel humanitaire et médical soient ciblés et attaqués. Les règles sont claires et simples : en vertu du DIH, ils sont protégés et toutes les parties doivent respecter cela", a insisté M. De Croo. Ce dernier a également exposé trois priorités de la Belgique en matière d'aide humanitaire lors de son intervention en plénière : la nécessité de travailler avec des acteurs et des partenaires locaux, en plus des acteurs internationaux; l'importance de porter une attention accrue à l'anticipation des crises et enfin l'opportunité de jouer la carte de l'innovation et de la technologie. Le ministre a conclu en soulignant que l'action humanitaire ne serait jamais une solution durable. "Elle ne pourra jamais répondre à l'absence de solutions politiques ou diplomatiques. Si nous voulons aider les plus vulnérables, nous devons investir encore plus d'énergie à nous attaquer aux racines des conflits", a-t-il affirmé. (Belga)

Nos partenaires