Sommet européen - "Il en faut plus", juge la N-VA

20/02/16 à 03:35 - Mise à jour à 03:35

Source: Belga

(Belga) Sander Loones, député européen de la N-VA, est satisfait de l'accord conclu vendredi soir entre le Royaume-Uni et les 27 autres États membres mais avertit que le travail ne fait que commencer pour l'Union. "Ce n'est pas le début de la fin, mais bien le début de larges réformes nécessaires. Il ne s'agit que de la première étape vers une modernisation fondamentale de l'UE", a estimé M. Loones dans un communiqué de presse diffusé dans la nuit de vendredi à samedi.

Sommet européen - "Il en faut plus", juge la N-VA

Sommet européen - "Il en faut plus", juge la N-VA © BELGA

Le compromis noué vendredi soir afin que le Premier ministre britannique David Cameron tente de convaincre ses compatriotes de rester au sein de l'Union prévoit plusieurs réformes comme une attention accrue pour la concurrence et une simplification administrative pour les entreprises. Les parlements nationaux disposeront également de plus de pouvoir pour s'opposer aux politiques européennes s'ils le jugent dans leur intérêt. Pour la première fois, des restrictions sur la libre-circulation des travailleurs sont rendues possibles. "Cet accord offre également des possibilités pour la Belgique, comme la limitation de la sécurité sociale des migrants et celle des allocations familiales pour les enfants ne vivant pas avec leurs parents mais dans des pays avec un coût de la vie moindre", fait valoir le député européen. Sander Loones regrette néanmoins que l'accord se concentre sur la place du Royaume-Uni et pas assez sur la réalisation d'une Union plus efficace pour tous les États membres. "C'est une occasion manquée. Ceux qui pensent que l'appel à une réforme totale pour une UE plus efficace a disparu se fourvoient. Et ceux qui pensent qu'une évolution pour un super-état européen intégré avec un Royaume-Uni laissé sur le côté est en marche, néglige la réalité." (Belga)

Nos partenaires