Solar Impulse 2 a atterri à Abou Dhabi au terme d'un tour du monde sans précédent

26/07/16 à 02:50 - Mise à jour à 03:47

Source: Belga

(Belga) Solar Impulse 2 a atterri mardi à Abou Dhabi, où cet avion capable de voler jour et nuit avec l'énergie solaire comme unique carburant, a bouclé un tour du monde sans précédent, a constaté un journaliste de l'AFP. "C'est une première dans l'histoire de l'énergie, Solar Impulse n'est que le début. Le futur est propre", a réagi le pilote suisse Bertrand Piccard sur le réseau social Twitter après son atterissage.

Solar Impulse 2 a atterri à Abou Dhabi au terme d'un tour du monde sans précédent

Solar Impulse 2 a atterri à Abou Dhabi au terme d'un tour du monde sans précédent © BELGA

L'avion s'est posé sans encombre à 04H05 (00H05 GMT) à l'aéroport Al-Batten, près de la capitale des Emirats arabes unis, d'où il était parti le 9 mars 2015 pour un périple de plus de 42.000 kilomètres, à travers quatre continents, effectué sans une goutte de carburant. Piloté par le Suisse Bertrand Piccard, l'appareil, parti dimanche du Caire, a parcouru 2.763 km en plus de 48 heures pour cette 17e et dernière étape de son périple, destiné à promouvoir les énergies renouvelables. "Je n'arrive pas à croire que j'ai atteri, 13 ans après avoir rêver de faire le tour du monde en volant sans carburant", a-t-il affirmé sur le réseau social Twitter. Le SI2 a été applaudi par une foule rassemblée à l'aéroport. "Cela va être difficile d'ouvrir la porte après avoir réussi le dernier vol du Solar Impulse", avait confié M. Picard sur Twitter peu avant l'atterissage. Parti il y a plus d'un an d'Abou Dhabi, l'avion s'est posé successivement à Mascate (Oman), Ahmedabad et Varanasi (Inde), Mandalay (Birmanie), Chongqing et Nanjing (Chine), puis Nagoya (Japon) et Hawaï (Etats-Unis), où il avait fait une escale technique imprévue de plusieurs mois, avant d'atteindre et de traverser l'Amérique du Nord, s'arrêtant à San Francisco, Phoenix, Tulsa, Dayton, Lehigh Valley et New York. Puis il a traversé l'Atlantique sans escale pour se poser le 23 juin à Séville, dans le sud de l'Espagne, d'où il a rallié le 13 juillet Le Caire. (Belga)

Nos partenaires