Soixante armes ont disparu d'un commissariat de police à Anvers

28/08/13 à 08:10 - Mise à jour à 08:10

Source: Le Vif

Une soixantaine d'armes devant être détruites ont disparu du commissariat principal de la zone de police anversoise "Minos" à Mortsel, sans que cela ait été remarqué immédiatement, indique mercredi la Gazet van Antwerpen.

Soixante armes ont disparu d'un commissariat de police à Anvers

© Image Globe

Le collège de police avait ordonné de détruire ces armes qui appartenaient à l'ancienne gendarmerie et à la police communale et avaient été remplacées par de nouvelles.

Mais l'une d'entre elles a été retrouvée au cours d'une perquisition chez un truand à Gand. Ce n'est qu'alors que les policiers ont constaté la disparition du lot d'armes à détruire.

Le bourgmestre de Boechout et président du collège de police Koen T'Sijen réclame une enquête approfondie. Le parquet d'Anvers a fait appel au Comité P de surveillance des services de police.

En savoir plus sur:

Nos partenaires