SNCB: "Screener" un returnee, c'est pas pour demain...

26/11/17 à 13:15 - Mise à jour à 13:15
Du Le Vif/L'Express du 24/11/17

Le 1er février dernier, un ex-combattant de Syrie avait été engagé comme conducteur de trains chez Infrabel. Son extrait de casier judiciaire, vierge, datait du 5 janvier 2017.

Or, il avait subi une condamnation pénale après le recrutement mais l'information, dixit le ministre de la Mobilité, François Bellot (MR), " est venue du terrain " puisque l...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires