SNCB: préavis de grève déposé pour le 24 et le 31 mai

20/05/16 à 19:33 - Mise à jour à 21:30

Source: Belga

La CGSP-Cheminots et la CSC-Transcom ont déposé un préavis de grève pour les 24 et 31 mai, ont-ils indiqué vendredi à l'agence Belga. Ceux-ci s'inscrivent dans le cadre des actions décidées au niveau national par les instances des deux syndicats.

SNCB: préavis de grève déposé pour le 24 et le 31 mai

© BELGA

L'interruption de la circulation des trains débutera lundi dès 22h et prendra fin le lendemain à la même heure. Tous les cheminots ne sont pas concernés par ce premier mouvement, car les syndicats socialiste et chrétien ont demandé aux agents affectés à la circulation des trains de travailler (accompagnateurs et conducteurs de trains, dépanneurs, etc.). L'action du 31 mai, concentrée sur les services publics, se déroulera selon le même scénario.

La CGSP-Cheminots et la CSC-Transcom appellent toutefois dans ce cas tous les cheminots à y participer. "Les membres de la fédération des services publics de la CSC seront dans les rues de Bruxelles pour exprimer leur ras-le-bol envers les attaques incessantes à l'encontre des services publics", prévient le syndicat chrétien, qui dénonce les économies qui s'accumulent et le manque structurel de personnel. "On demande à des cheminots d'être de plus en plus productifs mais on les fait travailler dans les mêmes conditions, qu'ils aient 58 ans ou 22 ans", illustre la CSC-Transcom.

Le syndicat socialiste exige notamment le respect de l'indexation automatique des salaires ainsi que le maintien du mode de calcul actuel de la pension des agents du secteur public et la prise en compte de la pénibilité du travail pour déterminer la durée et l'âge de départ. Il est rejoint dans ces demandes par le syndicat chrétien, qui plaide de manière plus générale pour la création d'emplois via une politique de relance et d'investissements dans les services publics, qu'il veut de qualité, pour davantage de pouvoir d'achat en leur sein et pour une fiscalité équitable.

Par ailleurs, la police de Bruxelles prévoit de "très importants" problèmes de circulation dans l'entièreté du centre-ville de Bruxelles et sur la petite ceinture mardi à l'occasion de la manifestation fédérale interprofessionnelle organisée en front commun syndical. Elle conseille d'éviter la capitale en voiture.

En savoir plus sur:

Nos partenaires