SNCB: pour Inge Vervotte, le prix ne pourra augmenter que de 1%

07/10/10 à 13:55 - Mise à jour à 13:55

Source: Le Vif

En raison des mauvais résultats en matière de ponctualité, les prix des tickets de train ne pourront augmenter que de 1% au maximum, a souligné jeudi la ministre des Entreprises publiques Inge Vervotte (CD&V), demandant dans la foulée au conseil d'administration de la SNCB de ne pas appliquer l'augmentation maximale.

SNCB: pour Inge Vervotte, le prix ne pourra augmenter que de 1%

© Belga

La ministre entendait réagir de la sorte aux articles de presse parus jeudi annonçant une augmentation de 2% des billets à compter du 1er février 2011, et ce avant même la réunion du comité de direction.

Dans un communiqué, la ministre rappelle que le contrat de gestion actuel impose des limitations aux éventuelles hausses de prix, notamment en fonction de l'inflation et de la ponctualité.

"En raison de la mauvaise ponctualité ces dernières années, le prix des billets ne peut augmenter que de 1% au plus, ce qui est moins que l'inflation de 2%", explique la ministre. "Cela signifie une baisse de revenus pour la SNCB de plus de 2 millions d'euros. Pour les autres produits, la hausse moyenne maximale sera de 2%".

Les tarifs ne peuvent augmenter que si la qualité du service suit

Les tarifs de la SNCB ne peuvent augmenter que si la qualité du service augmente, ce qui n'est pas le cas actuellement, a réagi jeudi Test-Achats (TA).

TA estime que les attentes des voyageurs et navetteurs, en matière de ponctualité, d'information et de service minimum en cas de grève, doivent d'abord être prises en compte. "Dans cette optique, Test-Achats exige un contrat de gestion plus contraignant (seuil minimum de ponctualité de 95% avec des sanctions à la clé), des indicateurs de qualité plus transparents et reflétant plus fidèlement l'expérience des usagers, des statistiques fiables contrôlées par un organisme indépendant et, enfin, une attention plus grande à l'égard des petites et moyennes gares défavorisées par la politique de grands travaux dans les grandes gares", rappelle TA.

Pour qu'il y ait augmentation des tarifs, l'association de défense des consommateurs estime qu'il faut une augmentation de la qualité du service.

Levif.be avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires