SNCB: plusieurs verrous sociaux sur le point de sauter

12/05/15 à 06:54 - Mise à jour à 06:54

Source: Belga

Les dirigeants du groupe ferroviaire SNCB (l'opérateur SNCB et le gestionnaire d'infrastructure Infrabel) sont sur le point de faire sauter plusieurs verrous sociaux au sein du groupe.

SNCB: plusieurs verrous sociaux sur le point de sauter

© BELGA

Leurs souhaits, consignés dans le projet d'accord social soumis aux syndicats, comprennent notamment la suppression d'un effectif minimum au sein du groupe ferroviaire, rapporte L'Echo mardi. Le texte qui est sur la table ne garantit plus un effectif minimum au sein du groupe ferroviaire, mais parle plutôt d'un effectif adapté aux besoins des trois sociétés du groupe (la SNCB, Infrabel, HR Rail).

L'accord en vigueur actuellement garantit un effectif de 38.000 agents, mais le groupe emploie aujourd'hui moins de 35.000 travailleurs.

Les dirigeants veulent aussi supprimer le jour férié du 15 novembre et augmenter la durée maximale de travail de 9 à 10 heures.

Contactés par L'Echo, les dirigeants de HR Rail n'ont pas fait de commentaires, précisant que le texte était soumis à concertation.

En savoir plus sur:

Nos partenaires