SNCB : Pas de résultat concret après la réunion entre le ministre Magnette et les syndicats

12/10/12 à 16:42 - Mise à jour à 16:42

Source: Le Vif

La réunion de vendredi entre le ministre des Entreprises publiques Paul Magnette et une délégation de représentants des syndicats des cheminots ainsi que d'organisations de voyageurs et environnementalistes n'a débouché sur aucun résultat concret. Le dialogue fut toutefois jugé positif par les syndicats et les autres organisations.

SNCB : Pas de résultat concret après la réunion entre le ministre Magnette et les syndicats

Quelque deux cents militants syndicalistes et membres d'organisations de voyageurs et environnementalistes se sont rassemblés vendredi matin au Mont des Arts à Bruxelles avant de rejoindre le cabinet du ministre Magnette. Une délégation a été reçue sur place. Dans un premier temps, quelques voyageurs et membres du personnel des chemins de fer ont eu l'occasion d'exprimer leurs points de vue. Ils ont soutenu que la scission de la SNCB n'était pas un scénario idéal. Le ministre a réexposé ses plans, conservant son projet de structure à deux entités. Ensuite, les syndicats ont discuté séparément avec le ministre des plans de ce dernier, en particulier de ce qui touche au personnel. Selon Luc Piens, de la CSC/ACV-Transcom, il y a eu un échange d'idées mais qui n'a abouti à aucun résultat concret. "Le dialogue était positif et nous voulons le maintenir", a déclaré Jean-Pierre Goossens, de la CGSP/ACOD-Cheminots. "Nous allons clairement indiquer à notre base qu'elle devra être patiente. Une solution n'est pas en vue immédiatement." Les négociations se poursuivront la semaine prochaine, mercredi et vendredi.

Nouveau préavis d'actions déposé par les syndicats Les syndicats (CGSP-Cheminots et CSC Transcom) ont déposé un nouveau préavis d'actions vendredi, au terme de leur rencontre avec le ministre fédéral des Entreprises publiques, Paul Magnette. Ce préavis leur permettra, le cas échéant, de mener en front commun des actions au cours de la semaine du 22 au 26 octobre. Les syndicats et le ministre ont convenu de se rencontrer mercredi et vendredi prochains pour de nouvelles négociations portant sur l'avenir du groupe SNCB. Selon les représentants du personnel, Paul Magnette s'est engagé à présenter des documents précis que les syndicats pourront analyser. "S'ils ne sont pas satisfaisants, le front commun mènera des actions au cours de la semaine suivante", a affirmé vendredi Michel Abdissi, secrétaire général de la CGSP-Cheminots.

Avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires