SNCB : les usagers taclent le nouveau plan de transport

20/03/15 à 07:19 - Mise à jour à 15:18

Source: Belga

Les associations des usagers de la SNCB ont publié un rapport commun très détaillé et très critique sur le nouveau plan de transport du rail belge, entré en vigueur le 14 décembre dernier

SNCB : les usagers taclent le nouveau plan de transport

© BELGA

Navetteurs.be, TreinTramBus, Inter-Environnement Wallonie et Test-Achats se plaignent ainsi des retards ou des zones ou tranches horaires quasi abandonnées, écrit vendredi Le Soir.

Tout n'est pas à jeter pour autant. Les associations reconnaissent l'amélioration des liaisons entre les grandes villes et Bruxelles ainsi que de la desserte de l'aéroport national. Mais au détriment du reste: l'offre du week-end, notamment vers les villes commerçantes, les liaisons entre les villes elles-mêmes, l'offre tardive, etc.

Selon les représentants des navetteurs, la SNCB a fait le choix des déplacements domicile-travail, pas des autres demandes.

Leur analyse envisage aussi le manque de lisibilité des différences entre trains IC et omnibus, l'allongement de correspondance et de temps de parcours. Au total, chaque jour, 744 minutes de trajet se sont ainsi rajoutées par rapport aux horaires de 2012.

La SNCB procédera à une analyse approfondie du document, a assuré la compagnie des chemins de fer.

Le porte-parole reconnaît l'allongement de certains temps de parcours mais rappelle que celui-ci a été communiqué au préalable. Il évoque une diminution de la vitesse commerciale moyenne d'1% et met en avant plusieurs causes: le grand nombre de travaux en cours, l'augmentation du nombre de passagers qui augmente le temps passé en gare et les deux minutes "tampon" réservée à la jonction Nord-Midi.

Le porte-parole épingle aussi une amélioration de la ponctualité des trains l'an passé, comparée à 2013. Et en janvier 2015, cette ponctualité s'était encore améliorée par rapport à janvier 2014.

Les étudiants francophones se sont également manifestés. "Les étudiants sont aussi des navetteurs et ont droit au chapitre", a lancé l'Union des étudiants de la Communauté française (Unécof).

L'association pointe du doigt également le manque de ponctualité et avance plusieurs revendications particulières: modification du statut étudiant pour les abonnements, prolongement des horaires en soirée, adaptation des infrastructures ferroviaires, etc.

.

En savoir plus sur:

Nos partenaires