SNCB: Les syndicats pas prêts de revenir à la table des négociations

30/12/14 à 07:34 - Mise à jour à 08:55

Source: Belga

Pour la CGSP-Cheminots et la CSC-Transcom, le discours de Jo Cornu "choque" et n'est pas de nature à "relancer le dialogue social".

SNCB: Les syndicats pas prêts de revenir à la table des négociations

Lors de la manifestation du 17 novembre dernier. © BELGA/Virginie Lefour

Les syndicats reconnus de la SNCB (CGSP-Cheminots, CSC-Transcom) viennent d'envoyer un courrier au CEO Jo Cornu, en réponse à sa lettre dans laquelle il précisait sa position sur l'avenir de l'entreprise ferroviaire. Pour eux, le discours du CEO "choque" et n'est pas de nature à "relancer le dialogue social", peut-on lire mardi dans L'Echo.

Dans leur courrier, les syndicats fustigent la vision apocalyptique de Jo Cornu de l'avenir des cheminots. Ils estiment que l'augmentation de la dette de la SNCB n'est pas liée au personnel, mais plutôt à des dérives de la direction. Ils l'accusent d'ailleurs d'être à l'origine du blocage en remettant en cause le statut du personnel et ses acquis sociaux.

Les syndicats affirment avoir le soutien de la ministre de tutelle, Jacqueline Galant (MR), sur la défense de l'emploi et du statut unique et invitent Jo Cornu "à nettoyer ses écuries d'Augias" avant de s'en prendre aux cheminots.

En savoir plus sur:

Nos partenaires