SNCB : la grève s'étend à la gare de Liège-Guillemins et se prolonge

08/04/11 à 07:36 - Mise à jour à 07:36

Source: Le Vif

Le personnel de signalisation des gares de Nivelles, Charleroi-Sud, Mons, La Louvière et Lot observe vendredi un arrêt de travail, a-t-on appris auprès d'Infrabel, porte-parole du gestionnaire du réseau ferroviaire. La grogne s'est étendue jusqu'à la gare de LIège-Guillemins.

SNCB : la grève s'étend à la gare de Liège-Guillemins et se prolonge

© Belga

L'arrêt de travail du personnel de signalisation en gare de Liège-Guillemins, qui a débuté ce matin vers 11h30, est prolongé jusqu'à 15h00. Entre-temps, plus aucun train ne circule à partir de et vers la gare de Liège-Guillemins. Dans un premier temps, il était prévu que l'action prenne fin vers 12h30.

Le trafic est donc toujours interrompu sur les lignes Louvain - Liège Guillemins, Liège Guillemins - Marloie, Liège Guillemins - Aix-la-Chapelle, Liège Guillemins - Visé, Liège Guillemins - Namur, Hasselt - Liège Guillemins et Bruxelles Midi - Liège Guillemins.

Le mouvement faite suite à l'arrêt de travail du même personnel de signalisation vendredi matin dans les gares de Nivelles, Charleroi-Sud, La Louvière et Fleurus.

Ces actions sont menées en prélude à la réunion du conseil d'administration de la SNCB Holding, prévue vendredi matin. La circulation des trains est interrompue sur les lignes Mons - Quiévrain, La Louvière-Centre - Mons, Charleroi-Sud - Châtelet, Charleroi-Sud - Erquelinnes, Charleroi-Sud - Couvin, Charleroi-Sud - Namur et Bruxelles-Midi - Charleroi-Sud.

Des trains sont supprimés entre Bruxelles-Midi et Anvers-Central et la circulation est fortement perturbée sur les lignes Liège-Guillemins - Namur, Namur - Dinant, Bruxelles-Nord - Namur et Namur - Arlon.

Un arrêt de travail du personnel de signalisation avait également été observé mercredi pour réclamer une revalorisation salariale. Les mêmes revendications semblent être à l'origine du mouvement de vendredi matin.

Reprise du travail du personnel de signalisation à Fleurus, Nivelles et Charleroi-Sud

Le gestionnaire du réseau indique que le trafic ferroviaire a repris mais qu'il reste fortement perturbé. Infrabel ignore pour l'instant quand la circulation se normalisera. Par ailleurs, à Namur, où le personnel de B-Cargo de la gare de Ronet bloquait les voies du trafic voyageurs, deux voies ont été libérées. Le service s'effectue sur une voie mais là aussi, la circulation ferroviaire reste très perturbée.

Le personnel de signalisation réclame une revalorisation salariale. ll avait également observé un arrêt de travail mercredi après-midi.

La direction d'Infrabel lance un appel au calme

La direction d'Infrabel, le gestionnaire du réseau ferroviaire, a regretté le mouvement social du personnel et a lancé un appel au calme aux travailleurs.

La direction d'Infrabel dit ne pas comprendre ces actions sociales "car les contacts avec les organisations syndicales concernant la problématique du personnel des cabines de signalisation sont permanents et se déroulent dans un excellent climat."

Sans vouloir donner plus de détails sur le contenu des négociations, la direction souligne que la réorganisation de la gestion du trafic "prévoit un plan d'accompagnement et de développement du personnel qui présente une opportunité considérable pour le personnel des cabines de signalisation".

LeVif.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires