Smog : qualité de l'air mauvaise à Bruxelles et en Flandre

24/01/13 à 06:52 - Mise à jour à 06:52

Source: Le Vif

La qualité de l'air à Bruxelles et dans l'ouest de la Flandre était qualifiée de "mauvaise" jeudi matin par la Cellule interrégionale de l'environnement (CELINE) et ce, en raison des concentrations élevées de particules fines (PM10) qui dépassent, dans la plupart des stations de mesure des trois régions, le seuil de 70 µg/m3.

Smog : qualité de l'air mauvaise à Bruxelles et en Flandre

© Belga

Au niveau d'Anvers, Liège et Charleroi, le taux de PM10 atteint entre 70 et 99 µg/m3, se traduisant par une qualité de l'air "très médiocre". Dans les agglomérations de Gand et Bruxelles, le taux dépasse les 100 µg/m3 allant jusqu'à 149 µg/m3, soit une qualité de l'air "mauvaise", peut-on lire sur le site internet de la CELINE. En Ardenne par contre, la qualité de l'air est qualifiée de "bonne" puisque le taux de particules fines est compris entre 20 et 29 µg/m3.

L'indice de la qualité de l'air est calculé à partir de la concentration de quatre polluants mesurés en continu par des appareils automatiques: le dioxyde d'azote (NO2), le dioxyde de soufre (SO2), les particules (PM10) et l'ozone (O3).

Les conditions météorologiques prévues pour jeudi et vendredi sont défavorables à la dispersion de ces polluants. Les conditions pour samedi sont encore incertaines alors qu'une amélioration de la qualité de l'air est attendue pour dimanche.

Les plans d'actions régionaux ont été activés jeudi à 06h00 et le seront encore jusque vendredi au moins. En Flandre et en Wallonie, la vitesse est limitée à 90 km/h sur certains axes routiers et autoroutiers alors qu'à Bruxelles, les contrôles de vitesse sont renforcés et la vitesse limitée à 50 km/h en ville.

Vitesse limitée et contrôles renforcés

L'alerte au smog est en vigueur depuis 6h ce jeudi matin en raison de pics de pollution aux particules fines. En Flandre et en Wallonie, la vitesse est limitée à 90 km/h sur certains axes routiers et autoroutiers alors qu'à Bruxelles, les contrôles de vitesse sont renforcés et la vitesse limitée à 50 km/h en ville.

Sur les routes wallonnes, la vitesse est limitée à 90 km/h sur les axes autoroutiers les plus exposés aux particules fines, à savoir l'E42, les accès vers les centres urbains de cette autoroute, le ring de Charleroi (R3), l'E19 de Nivelles vers Bruxelles et l'E411 de Rosières vers Bruxelles.

Dans la capitale, la police renforcera les contrôles de vitesse en Région bruxelloise. La vitesse autorisée sera limitée à 50 km/h sur les tronçons de voirie sur lesquels la vitesse est généralement autorisée jusqu'à 70 km/h. La vitesse sera limitée à 90 km/h sur le ring de Bruxelles.

L'activation de ces plans d'actions régionaux fait suite à des concentrations élevées en particules fines (PM10) mesurées mercredi dans les stations des trois Régions et qui évoluent environ 20 µg/m3 au-dessus des valeurs prévues par les modèles.

En fonction de l'évolution observée et des dernières prévisions, il apparaît probable que les moyennes journalières de PM10 épasseront encore, jeudi et vendredi, le seuil de 70 µg/m3 dans les trois Régions, indiquait mercredi la Cellule interrégionale de l'environnement (CELINE).

Les conditions météorologiques prévues pour jeudi et vendredi resteront globalement défavorables à la dispersion des polluants. Les conditions pour samedi sont encore incertaines alors qu'une amélioration de la qualité de l'air est attendue pour dimanche.

En savoir plus sur:

Nos partenaires