Sleurs lance une campagne qui encourage l'embauche de travailleurs issus de l'immigration

21/03/16 à 15:06 - Mise à jour à 15:06

Source: Belga

(Belga) La secrétaire d'État à l'Égalité des chances et à la Lutte contre la pauvreté Elke Sleurs a lancé lundi une nouvelle campagne qui encourage les employeurs à engager des travailleurs compétents issus de l'immigration. Cette campagne, intitulée "Un bon travailleur est un bon travailleur", a été mise en place en collaboration avec les ASBL Orbit et Pax Christi Wallonie-Bruxelles. L'initiative prévoit entre autres une journée de consultance gratuite offerte aux PME qui souhaitent améliorer leurs procédures de recrutement.

Sleurs lance une campagne qui encourage l'embauche de travailleurs issus de l'immigration

Sleurs lance une campagne qui encourage l'embauche de travailleurs issus de l'immigration © BELGA

Un environnement de travail prônant la diversité commence par une bonne procédure de recrutement, estiment Elke Sleurs et les deux organisations à l'origine de la campagne. "Le contenu et la formulation des offres d'emploi, les canaux par lesquels ces offres d'emploi sont diffusées et le premier contact entre l'entreprise et le candidat sont autant de filtres qui ont, souvent inconsciemment, comme effet que les demandeurs d'emploi issus de l'immigration ont moins de chances d'être embauchés", semble-t-il. D'après la secrétaire d'État à l'Égalité des chances, 75% des PME ne disposeraient pas d'un service de RH bien développé. "C'est la raison pour laquelle elles n'ont pas vraiment le temps d'examiner de plus près leurs procédures de recrutement en vue de les optimiser." Pour remédier à cette lacune, un jour de consultance gratuit sera offert aux PME et aux organisations d'économie sociale par le biais de la campagne "Un bon travailleur est un bon travailleur". "Nous créons ainsi une situation gagnant-gagnant pour les personnes issues de l'immigration et pour les entreprises", explique Elke Sleurs. Thomas Peeters de l'ASBL Orbit est content que le projet puisse compter sur le soutien de la secrétaire d'État. "Lorsque le monde du travail embrasse la diversité, les entreprises et la société toute entière en profitent." D'autant plus que l'écart sur le marché de l'emploi reste important: en Belgique, en 2014, 68% des Belges en âge de travailler (20-64 ans) avaient un emploi contre 40% des citoyens non-UE, selon des statistiques citées par Elke Sleurs dans un communiqué. (Belga)

Nos partenaires