Six ministres du nouveau gouvernement wallon ont omis de déclarer des mandats

11/08/17 à 12:33 - Mise à jour à 12:34

Source: Belga

(Belga) Six des sept ministres du nouveau gouvernement wallon, entré en fonction le 28 juillet dernier, ont omis de déclarer certains de leurs mandats, fonctions ou professions, l'exception étant Carlo Di Antonio (cdH), a affirmé vendredi le site Cumuleo, qui détaille les mandats exercés en cumul par les mandataires politiques en Belgique.

La Cour des comptes a publié vendredi matin la nouvelle liste des mandats, fonctions et professions exercés par les mandataires politiques et les hauts fonctionnaires. Cumuleo a commencé à intégrer ces informations dans sa base de données, a expliqué le fondateur et gestionnaire du site, Christophe Van Gheluwe, parlant d'un "constat édifiant". Car, selon lui, six des sept ministres wallons - dont le ministre-président Willy Borsus (MR) - ont omis de déclarer certains de leurs mandats, fonctions ou professions. M. Borsus n'a pas déclaré - ou pas jusqu'au bout - trois mandats, dont deux ont échu en 2013 et 2015, alors que le troisième, celui d'administrateur de l'asbl Gestion et Action Libérale (GAL), court depuis le 22 décembre 2009, indique Cumuleo, sans préciser si ces mandats sont/étaient rémunérés. "Ces manquements ne constituent pas une exception puisque depuis le lancement de Cumuleo en 2009, plus de 700 mandats, fonctions ou professions non déclarés ont été ajoutés", souligne le site. Il annonce aussi le lancement du programme MandatsLeaks: à partir de la semaine prochaine, chaque lundi, Cumuleo publiera une série de mandats non déclarés. (Belga)

Nos partenaires