Six Belges sur dix ne savent pas comment sauvegarder les données de leur GSM

31/03/16 à 00:38 - Mise à jour à 00:38

Source: Belga

(Belga) Six Belges sur dix ne savent pas comment sauvegarder les données de leur GSM ou smartphone. Les entreprises du pays n'effectuent, quant à elles, pas suffisamment de sauvegardes et courent ainsi un vrai risque de perdre leurs données les plus importantes, ressort-il jeudi d'une étude sur la perte de données réalisée par Merak, une société spécialisée dans la gestion et la conservation d'archives physiques et numériques, à l'occasion de la Journée mondiale de la sauvegarde.

L'étude met en évidence l'ambiguïté de la politique de sauvegarde et le manque de connaissances comme principales causes de la perte permanente de données par les particuliers et PME. Les Belges sachant effectuer une sauvegarde complète de leur GSM ou smartphone ne le font que quelques fois par an seulement. Parmi eux, 49% des moins de 35 ans agissent de la sorte. Près de sept Belges sur dix déclarent en outre être sûrs de savoir effectuer une sauvegarde des données d'un ordinateur fixe ou portable, avec 78% des jeunes de moins de 35 ans connaissant la procédure. La moitié des 1.200 Belges sondés (1.000 particuliers et 200 entreprises) ont déjà perdu des données privées sauvegardées sur un ordinateur. Un sur dix déclare même avoir vécu plusieurs fois cette situation. Toutefois, plus de quatre Belges sur dix (43%) estiment avoir très peu de chances de perdre de telles informations. Quant aux entreprises, 40% d'entre elles ne procèdent pas à une sauvegarde quotidienne, alors qu'un quart reconnaît avoir été confronté au moins une fois à une perte de données qui a mis en péril ses activités opérationnelles. Selon Nicolas Uyttenhove, le porte-parole de Merak, 10% des PME déclarent être insuffisamment préparées à des incidents qui pourraient détruire leurs données, tels qu'une panne ou un incendie. La situation est meilleure dans les entreprises comptant plus de 250 collaborateurs. Elles effectuent quotidiennement une sauvegarde, et 3% seulement d'entre elles ne le font qu'une fois par semaine au plus. (Belga)

Nos partenaires