Singapour: nouveau procès pour un blogueur mineur accusé d'offenses à la religion

17/08/16 à 05:51 - Mise à jour à 05:51

Source: Belga

(Belga) Amos Yee, un blogueur mineur emprisonné à Singapour pour offenses aux sentiments religieux, devra se présenter devant le tribunal pour un jugement de quatre jours sur huit nouveaux chefs d'accusation.

Singapour: nouveau procès pour un blogueur mineur accusé d'offenses à la religion

Singapour: nouveau procès pour un blogueur mineur accusé d'offenses à la religion © BELGA

Le garçon de 17 ans se défendra seul pour cinq chefs d'accusation d'offenses aux sentiments musulmans, et un pour offenses aux sentiments chrétiens. Deux autres chefs concernent le fait qu'il ne se soit pas présenté à la police par deux fois en dépit de l'injonction des autorités et de la magistrature. Singapour s'est attiré les critiques des Nations Unies qui y voit "un signe de l'augmentation de la criminalisation de l'expression". "Le jugement concerne une expression légale dans le corpus législatif des droits de l'homme, la personne qui est jugée est considérée comme un mineur en vertu des droits de l'homme", a affirmé le rapporteur spécial des Nations Unies pour la Liberté d'expression et d'opinion, David Kaye. Amos Yee avait fait les gros titres en 2015 lorsqu'il avait été arrêté après la publication d'une vidéo critique envers la religion chrétienne et le Premier ministre, Lee Kuan Yew, peu après son décès. Le jeune homme avait comparé Lee Kuan Yew à Jésus et publié un dessin humoristique obscène de celui-ci décédé à l'âge de 91 ans. Il avait alors écopé de quatre semaines de prison. Le blogueur se présentera mercredi et jeudi cette semaine devant la cour, ainsi que mardi et mercredi la semaine prochaine. Il risque une amende et une peine de prison de trois ans en ce qui concerne les offenses à la religion, et une amende allant jusqu'à 1.500 dollars singapouriens (1.000 euros) ainsi qu'un mois de prison pour ne pas s'être présenté à la police. (Belga)

Nos partenaires