Sierre: les tests ADN du chauffeur ne peuvent pas être mis à la disposition des parents des victimes

14/04/14 à 08:18 - Mise à jour à 08:18

Source: Le Vif

Le procureur suisse Olivier Elsig, en charge du dossier de l'accident de car de Sierre, n'a pas l'intention de rencontrer la demande de quatorze parents de victimes qui réclament les échantillons ADN du chauffeur pour une expertise indépendante, indique lundi Het Belang van Limburg.

Sierre: les tests ADN du chauffeur ne peuvent pas être mis à la disposition des parents des victimes

© Belga

Ces parents veulent déterminer si l'accident du tunnel autoroutier, qui a fait 28 morts dont 22 enfants le 13 mars 2012 à Sierre, était en fait un suicide du chauffeur du car.

Ils doivent déposer ce lundi une requête en ce sens auprès de la justice helvète, visant une expertise ADN et la reconstruction de l'accident.

"Je ne souhaite pas me prononcer sur des requêtes que je n'ai pas encore reçues, mais je peux déjà dire qu'il est impossible de céder à des tiers des documents ou des pièces qui font partie d'une procédure judiciaire", a commenté le procureur valaisan, rappelant qu'il est toujours possible de demander une contre-expertise.

Le procureur dit comprendre que les parents veulent des réponses à leurs questions, "mais les experts qu'ils ont désignés font aujourd'hui des déclarations sans disposer des données exactes".

En savoir plus sur:

Nos partenaires