Sierre: il est impossible que les enfants aient vu le chauffeur manipuler un DVD

15/03/12 à 16:03 - Mise à jour à 16:03

Source: Le Vif

La rumeur selon laquelle des enfants auraient vu le chauffeur du car accidenté à Sierre manipuler un DVD juste avant l'accident est infondée, selon la direction de Toptours.

Sierre: il est impossible que les enfants aient vu le chauffeur manipuler un DVD

© Reuters

Etant donné le modèle de l'autocar, il est impossible qu'un enfant puisse voir dans la cabine des chauffeurs, ont indiqué Tom Cooremans, patron de Toptours, et Vincent Mannaerts, directeur de la Fédération belge des exploitants d'autocars (FBAA) jeudi lors d'une conférence de presse.

L'autocar accidenté à Sierre était un modèle Altano de marque Vanhool. La cabine des chauffeurs se trouve au niveau de la route tandis que les passagers sont tous surélevés. "Il est dès lors impossible qu'un enfant ait vu le chauffeur manipuler un DVD ou un autre objet", a indiqué la direction de Toptours.

Tom Cooremans ne comprendrait pas non plus pourquoi, alors que les chauffeurs sont deux dans la cabine, le conducteur du bus aurait mis lui-même un DVD dans le lecteur. Ce lecteur se situe à hauteur de la tête du chauffeur, directement sur la droite, dans le modèle d'autocar en question.

Toptours et la Fédération belge des exploitants d'autobus et d'autocars et des organisateurs de voyages (FBAA) ont aussi infirmé plusieurs rumeurs parues dans la presse depuis mercredi. Ainsi, la police suisse a communiqué à la direction de Toptours que l'autopsie ne présentait aucune trace d'alcool chez les deux chauffeurs. Ceux-ci étaient en bonne santé et passaient des visites médicales régulièrement. La fatigue semble elle aussi hors de cause. Les chauffeurs étaient arrivés à Saint-Luc le lundi, avaient dormi sur place de lundi à mardi et avaient passé la journée de mardi à se reposer, selon Toptours.

Un défaut technique semble lui aussi à exclure. Le bus en question datait de 2002 et était en ordre de contrôle technique. Il répondait à toutes les normes de sécurité en vigueur et tous les sièges étaient équipés de ceinture de sécurité, précise la direction. Toptours a aussi nié que les chauffeurs étaient des retraités. Les deux chauffeurs avaient de l'expérience dans la profession. Le premier travaillait pour Toptours depuis sept ans et avait déjà été employé par une autre compagnie. Le second travaillait depuis deux ans dans la compagnie d'Aarschot. Avant cela, il avait notamment travaillé dans le domaine des transports publics.

La société Toptours et la FBAA attendent les conclusions de l'enquête pour connaître les circonstances de l'accident, même si l'erreur humaine "reste l'hypothèse la plus probable". La FBAA a par ailleurs annoncé qu'elle allait lancer sa propre enquête pour faire toute la lumière sur l'incident.


Levif.be

En savoir plus sur:

Nos partenaires