Siegfried Bracke (N-VA) défend "une forme d'impôt sur les gains en capital"

31/05/16 à 18:24 - Mise à jour à 18:24

Source: Belga

Le président de la Chambre Siegfried Bracke (N-VA) plaide, dans un entretien à l'hebdomadaire Humo, pour un impôt sur les gains en capital afin de répartir la pression fiscale plus équitablement. Un tel impôt ne dispenserait toutefois pas de réformer les pensions, la sécurité sociale et le marché du travail, ajoute-t-il immédiatement.

Siegfried Bracke (N-VA) défend "une forme d'impôt sur les gains en capital"

Siegfried Bracke © Belga

"Nous devons, je pense, évoluer vers une sorte d'impôt sur les gains en capital, et de préférence un impôt qui soit réfléchi et solide, de sorte qu'il rapporte réellement quelque chose", déclare M. Bracke. "Ce n'est pas simple, mais si l'on y parvient, alors il faudra encore rendre les pensions et la sécurité sociale meilleures, plus efficaces et moins coûteuses. Alors il faudra oeuvrer au marché du travail, qui ne laisse pas entrer suffisamment de nouveaux travailleurs mais hyper-protège ceux qui y sont. Il nous faudra défendre bien mieux ces sujets avec cette coalition", selon le président de la Chambre.

Nos partenaires