"Si Bart De Wever veut lutter contre le PS, qu'il aille vivre en Wallonie"

13/01/14 à 12:41 - Mise à jour à 12:41

Source: Le Vif

Bart De Wever (N-VA) a déclaré lors de la réception de Nouvel An de son parti que le 25 mai l'électeur aurait le choix entre un modèle N-VA et un modèle PS. Le week-end dernier, les politiques et les politicologues se sont insurgés contre les déclarations du président de la N-VA.

"Si Bart De Wever veut lutter contre le PS, qu'il aille vivre en Wallonie"

© Belga

Kris Peeters: "Les modèles, c'est bon pour le monde de la mode"

Le ministre-président flamand Kris Peeters (CD&V) a lancé l'offensive sur la chaîne flamande Eén. "Il n'y a pas de PS en Flandre. La sixième réforme de l'État nous offre 38 milliards d'euros à gérer, plus que ce dont disposera l'État fédéral. L'enjeu est de savoir comment nous allons opérer les choix qui conviennent en Flandre". "Le PS ne va pas venir nous dire, et heureusement, comment nous allons devoir gérer les nouvelles compétences en Flandre, ni comment nous allons asseoir la prospérité en Flandre et stimuler notre économie" a-t-il ajouté.

Gwendolyn Rutten: "S'il veut lutter contre le PS, qu'il aille vivre en Wallonie"

Pour la présidente de l'Open VLD, Gwendolyn Rutten, la situation est claire : "Si Bart De Wever veut lutter contre le PS, je propose qu'il aille vivre en Wallonie, car il s'agit évidemment d'une lutte d'apparence. Et c'est le meilleur moyen de bloquer, à nouveau, le pays".

Patrick Dewael: "Falsification de la lutte électorale"

Quant à Patrick Dewael (Open VLD), il a qualifié les déclarations de Bart De Wever de "falsification de la lutte électorale". "On lance l'anathème sur l'ennemi de l'autre côté de la frontière linguistique alors que la population ne peut pas s'exprimer sur le sujet. C'est une falsification de la lutte électorale, pour ne pas à avoir engager son propre débat".

Paul Magnette: "Le PS veut en effet le contraire de la N-VA"

Le président du PS a réagi aux propos de Bart De Wever pour ne pas "vexer la N-VA en ne répondant pas". Magnette a admis que les socialistes francophones proposent un programme totalement différent de la N-VA. "Le programme social de N-VA revient à la hausse de la TVA, la suppression de l'index et au gel des dépenses publiques. Nous ne voulons pas de cela".

Dave Sinardet: "Le PS ne détermine pas toute la politique"

Le politologue Dave Sinardet s'est étonné des déclarations de Bart De Wever dans le quotidien De Gazet van Antwerpen. "La N-VA a besoin du PS. La N-VA veut un modèle confédéral, mais pour l'atteindre il faut une majorité des deux tiers au parlement". Selon Sinardet, le PS exerce bien une influence sur l'économie flamande par le biais du gouvernement fédéral. "Le PS est par exemple l'adversaire le plus acharné de la réforme de l'index. Mais le PS ne détermine certainement pas la politique du tout le gouvernement fédéral".

Nos partenaires