Shinzo Abe, premier leader japonais à se rendre à Cuba

23/09/16 à 07:15 - Mise à jour à 07:18

Source: Belga

(Belga) Le Premier ministre japonais Shinzo Abe s'est rendu jeudi à Cuba, une première pour un leader nippon, rapportent les médias locaux. Avec Raul Castro, le libéral démocrate a abordé des questions économiques mais aussi les relations du régime castriste avec la Corée du Nord.

Shinzo Abe, premier leader japonais à se rendre à Cuba

Shinzo Abe, premier leader japonais à se rendre à Cuba © BELGA

Shinzo Abe a rencontré le président cubain Raul Castro et a discuté des relations économiques et commerciales entre leurs deux pays. Il a notamment été question de l'effacement de la dette de Cuba envers le Japon. "Les entreprises japonaises sont de plus en plus intéressées par Cuba", a affirmé M. Abe au journal communiste cubain Granma. "Je pense qu'elles peuvent apporter une contribution à Cuba qui est en train d'adapter son modèle socio-économique", a-t-il assuré. Durant sa visite, M. Abe a également annoncé un prêt d'un milliard de yens (10 millions d'euros) en aide médicale au pays. L'île s'ouvre peu à peu aux investissements et commerces étrangers, bien que l'économie de la nation caribéenne reste très régulée par le régime castriste. En 2014, les USA et Cuba ont annoncé le rétablissement de leurs relations diplomatiques, brisées durant un demi-siècle. De nombreux gouvernements et délégations commerciales, dont belges, se sont déplacées à Cuba pour évaluer son potentiel. Le régime cherche de nouveaux partenaires économiques alors que son principal allié le Venezuela est en proie à de graves troubles économiques et politiques. Aussi, Cuba entretient des relations avec la Corée du Nord, si bien que Shinzo Abe a sollicité la coopération de Raul Castro dans la question du développement du programme nucléaire nord-coréen, perçu comme une menace par le Japon voisin. (Belga)

Nos partenaires