Sharia4Belgium ne désarme pas

10/02/11 à 10:45 - Mise à jour à 10:45

Source: Le Vif

A l'heure de l'arrestation, le 23 novembre dernier à Anvers, de onze personnes d'origine marocaine et tchétchène (ou daguestanaise) suspectes de recrutement jihadiste et d'exfiltration de candidats kamikazes, le parquet fédéral belge avait fait état de liens nets entre certaines d'entre elles et le groupe Sharia4Belgium.

Sharia4Belgium ne désarme pas

© Belga

Celui-ci, sur le modèle de son inspirateur britannique, réclame l'islamisation complète de la Belgique. Or une trentaine de ses séides se sont invités, dimanche, à la fin du cortège qui se déroulait à Bruxelles et que d'autres menaient en soutien aux insurrections tunisienne et égyptienne. Après avoir prié Allah de favoriser leur cause, ils ont appelé des manifestants à désavouer partout la démocratie et à demander l'établissement de la loi coranique dans ces pays. L'accueil fut mitigé, entre regret de leur présence (comme pour les organisateurs), indifférence et discrète approbation.

R.P.

Nos partenaires