Seules 16,3% des expulsions sont mises en pratique

13/06/18 à 08:21 - Mise à jour à 08:21

Source: Belga

Sur les 32.235 demandeurs d'asile qui ont reçu en 2017 un ordre de quitter le territoire, 5.255 (16,3%) ont été effectivement expulsés, selon des chiffres européens relayés par Het Nieuwsblad, mercredi. La Belgique est l'un des pays européens où ce ratio est le plus bas (22e sur 28).

Seules 16,3% des expulsions sont mises en pratique

Theo Francken © BELGA/Laurie Dieffembacq

"Francken (le secrétaire d'Etat à l'asile et à la Migration, NDLR) ferait mieux de moins s'agiter sur les réseaux sociaux et appliquer une politique qui fonctionne réellement", a réagi le parlementaire européen Ivo Belet (CD&V). "D'autres pays parviennent à entraîner ce pourcentage à la hausse, mais c'est un dur labeur. Conclure des accords avec d'autres Etats, en les liant à des règlements commerciaux ou de l'aide au développement..."

"Le nombre d'expulsions s'élève à environ 11.000. Peut-on faire mieux? Oui, mais nous travaillons dur afin de devenir encore plus efficaces. Par ailleurs, certains quittent volontairement le territoire sans recevoir d'aide, et cela ne figure pas dans les chiffres", affirme quant à lui le cabinet de Theo Francken.

En savoir plus sur:

Nos partenaires