Service minimum jusqu'à nouvel ordre à la prison de Huy après une violente agression

18/02/16 à 17:18 - Mise à jour à 17:18

Source: Belga

(Belga) Le personnel de la prison de Huy travaille depuis jeudi matin, 06h00, et jusqu'à nouvel ordre, en service minimum après une violente agression commise contre le personnel mercredi en fin d'après-midi, a précisé Jean-Michel Hanozet, délégué CSC, à l'agence Belga. L'action est organisée en front commun syndical.

Service minimum jusqu'à nouvel ordre à la prison de Huy après une violente agression

Service minimum jusqu'à nouvel ordre à la prison de Huy après une violente agression © BELGA

Mercredi soir, vers 17H00, une dizaine de policiers issus de l'ensemble des zones de police de l'arrondissement judiciaire ont été appelés à intervenir à la prison de Huy après qu'un détenu eut blessé plusieurs gardiens en leur portant des coups. Légèrement blessées, les victimes ont été emmenées à l'hôpital pour y recevoir des soins. "Lorsque nous sommes intervenus, la situation se trouvait déjà sous contrôle", a raconté le commissaire de police hutois Jean-Marie Dradin. "Le détenu se trouvait déjà dans une cellule, mais on a aidé le personnel pénitentiaire à le placer en cellule d'isolement et à mettre fin aux visites", a-t-il poursuivi. Depuis jeudi matin, 06h00, le personnel de la prison hutoise s'est mis en 'service de nuit', soit en service minimum, jusqu'à nouvel ordre. "Les détenus restent en cellule. Il n'y a pas de préau et pas de visite", a indiqué Jean-Michel Hanozet, délégué CSC. "Tous les gardiens soutiennent à l'unanimité leurs quatre collègues qui ont été agressés par un détenu. Il y a non seulement eu l'agression de quatre agents, mais nous pointons du doigt la surpopulation carcérale avec un manque d'effectifs. Les agents travaillent quotidiennement en insécurité." Jeudi, une réunion a eu lieu entre les syndicats et les directions locale et générale de la prison de Huy. "Nous leur avons fait part de la situation", a encore confié Jean-Michel Hanozet, délégué CSC. (Belga)

Nos partenaires