Serge Kubla reconnaît avoir facturé 240.000 euros par an à Duferco

04/03/15 à 16:02 - Mise à jour à 16:02

Source: Belga

Serge Kubla reconnaît avoir facturé 240.000 euros par an à Duferco, selon RTL-TVi, à qui le désormais ex-bourgmestre de Waterloo a accordé mercredi un entretien hors caméra. Il empochait cet argent via Socagexi Limited, une société enregistrée à Malte, où une disposition lui permettait de limiter l'impôt à 5%. Ces revenus étaient déclarés en Belgique, assure cependant l'homme politique.

Serge Kubla reconnaît avoir facturé 240.000 euros par an à Duferco

© Belga

"Il s'agit, j'insiste, de 240.000 euros bruts. Il faut retirer à cela les frais d'avions, d'hôtels et de restaurants. J'ai payé 5% d'impôts à Malte et 25% de précompte mobilier en Belgique. Il reste donc un gros tiers de cette somme", a dit M. Kubla aux journalistes de RTL-TVi. "Je n'accepte pas qu'on dise que j'élude l'impôt. J'ai déclaré ces revenus en Belgique et j'ai été contrôlé tous les ans par trois comptables et un audit. Tous ne peuvent pas en dire autant", se défend Serge Kubla. "Jusqu'à preuve du contraire, Malte est en Europe. Ma société n'est pas aux îles Vierges ou aux îles Caïman. C'est à l'Europe d'harmoniser ses règles fiscales", affirme-t-il aussi. S'il estime avoir agi en toute légalité, l'ancien vice-ministre-président wallon (MR) a l'intention de dissoudre sa société maltaise et d'en créer une nouvelle en Belgique. Il espère pouvoir un jour reprendre ses activités pour le compte de Duferco et considère important de continuer à investir en Afrique. Le 24 février dernier, Serge Kubla a été inculpé par la justice bruxelloise car il est suspecté d'avoir servi d'intermédiaire pour le groupe industriel Duferco, qui aurait tenté de favoriser des investissements dans le secteur du jeu et des loteries en corrompant des agents publics congolais.

En savoir plus sur:

Nos partenaires