Sept policiers sur dix confrontés à la violence

05/11/13 à 07:53 - Mise à jour à 07:53

Source: Le Vif

Menaces, coups, crachats, insultes ou provocations: 70% des policiers ont été confrontés à la violence dans l'exercice de leur fonction l'année dernière, selon une enquête relayée mardi par Het Nieuwsblad et De Standaard.

Sept policiers sur dix confrontés à la violence

© Belga

Quelque 2.300 employés des polices locale et fédérale ont été interrogés entre avril et juin de cette année dans le cadre de l'enquête, réalisée à la demande des syndicats de police et de la ministre de l'Intérieur Joëlle Milquet (cdH). D'après ses résultats, près de deux tiers des policiers sondés ont été confrontés à une forme de violence à au moins deux reprises l'année dernière. Les agents rapportent surtout des insultes, des menaces (y compris à l'encontre des membres de leur famille) et des agressions physiques, notamment des coups ou des crachats.

Selon l'enquête, 57% des policiers ont d'ailleurs subi une agression physique au cours de leur carrière. Et les chiffres grimpent en ce qui concerne les menaces ou les intimidations (79%) et les agressions verbales (62%). Un policier sondé sur cinq essuie des insultes chaque semaine.

L'enquête révèle également qu'un policier sur trois confronté à la violence ne dépose pas plainte. Ils considèrent souvent que les faits ne sont pas assez graves, que cela fait partie de leur travail ou que l'agresseur ne sera pas puni. Les policiers évoquent d'ailleurs très peu ce problème, hormis avec leurs collègues. Moins de la moitié des agents de police sondés informent leur famille ou leur hiérarchie d'un incident.

Nos partenaires