Sept pistes pour "Ubériser" vos revenus

22/08/16 à 15:00 - Mise à jour à 15:25

Source: Le Vif/l'express

L'essor des plates-formes pour indépendants préfigure un monde où le "jobbing" risque de devenir la norme. Comment s'accorder un petit extra après ses heures en profitant de la jungle numérique ?

1. Artisan du bâtiment

Avant, il y avait le bottin. Désormais, il y a le Web : avec les sites de services " à la demande " pour les particuliers, il suffit de quelques clics pour trouver un professionnel capable de déboucher l'évier, mettre en place une clôture dans le jardin ou repeindre le plafond de la salle de bains. Bricoler n'est pas jouer. Sauf qu'aux côtés des vrais artisans, on retrouve de plus en plus de particuliers à la recherche de compléments de revenus. Avec un peu d'habileté dans leurs mains, ils peuvent proposer les mêmes services sur ListMinut, Frizbiz ou YoupiJob. Sur ce dernier, qui se veut le TripAdvisor des prestations de service, c'est au particulier de décrire son besoin et de déposer son offre. Ensuite, chaque jobber - des livreurs, des électriciens, des chauffagistes, des jardiniers en herbe ou de profession - postule à tour de rôle. La plupart s'avèrent des artisans " professionnels ", mais dont certains préfèrent réaliser les travaux " en qualité de particuliers ". Dès que la mission est accomplie, le jobber est " noté " (comme sur TripAdvisor), ce qui lui permet de gagner en crédibilité. Présentés comme des " coups de main ", la plupart de ces jobs sont rémunérés une centaine d'euros. Mais certains travaux proposés s'apparentent à de véritables prestations, comme cette rénovation d'une studette proposée à 1 500 euros. En toile de fond, la question des assurances et de la garantie de ces travaux réalisés par des particuliers parfois sans qualification.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Inscrivez-vous afin de pouvoir lire 4 articles gratuits par mois.

Nos partenaires