Séoul: Trump a lancé un "avertissement clair" à Pyongyang

03/01/17 à 11:46 - Mise à jour à 11:48

Source: Belga

(Belga) Séoul a jugé mardi que le président américain élu Donald Trump avait adressé à la Corée du Nord un "avertissement clair" en balayant ses revendications de progrès quant à son programme nucléaire balistique.

Séoul: Trump a lancé un "avertissement clair" à Pyongyang

Séoul: Trump a lancé un "avertissement clair" à Pyongyang © BELGA

"La Corée du Nord vient d'affirmer qu'elle en était aux dernières étapes du développement d'une arme nucléaire capable d'atteindre le territoire américain", a déclaré lundi Donald Trump dans un de ses désormais traditionnels tweets nocturnes: "Cela n'arrivera pas !", a-t-il cependant aussitôt ajouté. Ce message représentait une réponse directe aux déclarations du Nouvel An du dirigeant nord-coréen Kim Jong-Un, qui a affirmé que son pays en était "aux dernières étapes avant le lancement test d'un missile balistique intercontinental". Le numéro un nord-coréen a également déclaré que son pays avait renforcé de manière significative son arsenal nucléaire cette année. Washington a maintes fois promis qu'il ne permettrait pas que la Corée du Nord devienne un Etat nucléaire mais Donald Trump n'avait jamais fait clairement connaître sa position sur le sujet. "Le message du président élu Trump est important car il s'agit de sa première mention du programme nucléaire nord-coréen et peut être considéré comme un avertissement clair", a déclaré à la presse Cho June-Hyuck, porte-parole du ministère sud-coréen des Affaires étrangères. Pour lui, la politique américaine envers la Corée du Nord va rester en grande partie inchangée. "Leur position sur la nécessité de sanctions contre la Corée du Nord demeure inébranlable". La Corée du Nord est désormais "une puissance militaire de l'Orient que même le plus puissant des ennemis ne pourra toucher", avait lancé Kim Jong-Un. Les Etats-Unis doivent "prendre la décision ferme de cesser leur politique anachronique d'hostilité envers la Corée du Nord". Courant 2016, Pyongyang a mené deux essais nucléaires et lancé plusieurs missiles dans le cadre de sa quête permanente visant à se doter de la capacité à porter le feu nucléaire sur le sol américain. Les analystes sont divisés quant aux capacités nucléaires réelles de la Corée du Nord, précisément parce qu'elle n'a jamais réussi à lancer avec succès un missile balistique intercontinental. Mais tous sont d'accord pour dire que Pyongyang a réalisé d'énormes progrès dans cette direction depuis que Kim a succédé à son père, Kim Jong-Il, mort en décembre 2011. (Belga)

Nos partenaires