Séoul suspend les opérations de la zone industrielle intercoréenne de Kaesong

10/02/16 à 10:40 - Mise à jour à 10:40

Source: Belga

(Belga) La Corée du Sud a annoncé mercredi qu'elle allait pour la première fois suspendre les opérations sur la zone industrielle intercoréenne de Kaesong, en riposte à l'essai nucléaire et au tir de fusée réalisés par la Corée du Nord.

Séoul suspend les opérations de la zone industrielle intercoréenne de Kaesong

Séoul suspend les opérations de la zone industrielle intercoréenne de Kaesong © BELGA

"Nous avons décidé de cesser toutes les opérations sur le complexe de Kaesong afin que (...) nos investissements dans ce complexe ne soient pas utilisés par le Nord pour financer son développement nucléaire et balistique", a déclaré le ministre sud-coréen de l'Unification, Hong Yong-Pyo. Ouverte en 2004 comme un symbole de la "réconciliation" entre les deux Corées, la zone industrielle de Kaesong, financée par la Corée du Sud, est une source cruciale de devises étrangères pour Pyongyang. Située à une dizaine de kilomètres de la frontière, côté nord-coréen, Kaesong emploie 53.000 Nord-Coréens, dans 124 petites entreprises manufacturières sud-coréennes. Le gouvernement et les entreprises sud-coréennes y ont investi en un peu plus de 10 ans plus de mille milliards de wons (742 millions d'euros), a précisé M. Hong, ajoutant que certaines de ces sommes avaient été utilisées par le Nord pour financer ses programmes nucléaire et balistique. "Le Nord a profité de tout notre soutien et de nos efforts pour développer ses programmes d'armes nucléaires et de missiles", a déclaré le ministre. Au total, 184 entrepreneurs sud-coréens travaillent actuellement à Kaesong. Tous vont être rapatriés, a précisé le ministre, qui a ajouté que Séoul avait averti Pyongyang de sa décision. (Belga)

Nos partenaires