Semaine de quatre jours - Des adaptations peuvent se concevoir

01/09/16 à 13:02 - Mise à jour à 18:01

Source: Belga

(Belga) Le projet du ministre wallon Christophe Lacroix d'une convention sectorielle envisageant une semaine de quatre jours pour les fonctionnaires âgés exerçant des métiers pénibles ne heurte pas le vice-président cdH du gouvernement wallon Maxime Prévot, pour qui "des adaptations peuvent se concevoir".

Semaine de quatre jours - Des adaptations peuvent se concevoir

Semaine de quatre jours - Des adaptations peuvent se concevoir © BELGA

"Je n'ai pas de difficulté à permettre, au sein de la Fonction publique, à un nombre limité d'agents exerçant des fonctions reconnues pénibles, au-delà d'un certain âge, à diminuer leur temps de travail sans perte de salaire avec embauche compensatoire, car cela permettra du tutorat et luttera contre les absentéismes excessifs", a-t-il écrit dernièrement sur le réseau social Facebook, évoquant la nécessité d'autres "garde-fous". Il y voit une différence avec ce que le président du PS Elio Di Rupo a proposé. "Il veut ériger en principe général ce mécanisme de 100% de salaire pour 80% de travail, et ce y compris dans le secteur privé ! Or, au vu de la charge que représentent déjà aujourd'hui les salaires pour nos PME et leur compétitivité, c'est de la folie ! Ce n'est pas non plus un message consolidant la valeur du travail et le sens de l'effort", selon Maxime Prévot. (Belga)

Nos partenaires