Séisme près de Bodrum - Les deux morts de Kos sont "des étrangers", plus de 100 blessés et beaucoup de dégâts

21/07/17 à 05:56 - Mise à jour à 05:58

Source: Belga

(Belga) Un séisme a frappé vendredi les îles grecques du sud-est de la mer Egée en pleine saison estivale, faisant deux morts à Kos, sans doute des touristes, et plus de cent blessés. Il a aussi été fortement ressenti en Turquie.

"Nous avons deux morts et des blessés", a indiqué à l'AFP un responsable de l'hôpital de l'île de Kos, faisant état du "plafond d'un bâtiment qui s'est effondré". Il s'agirait d'un bar du centre-ville, selon les pompiers. Les deux personnes décédées étaient "des étrangers", a déclaré le maire de Kos, Georges Kyritsis, à la radio Skai. Selon une journaliste de Kos, elles se trouvaient dans la rue dans un quartier très animé de la ville de Kos et ont été tuées par des pierres d'un vieux bâtiment qui s'est effondré près d'elles. Le nombre de blessés s'élève à "120" selon le secrétaire d'Etat grec à la Marine Marchande Nektarios. Deux hélicoptères ont été dépêchés pour transférer des blessés vers l'île de Rhodes. Les dégâts sont si importants sur le port de Kos que le ferry Blue Star Paros n'a pas pu accoster et a continué son itinéraire vers Rhodes, a indiqué l'Agence de presse grecque Ana (semi-officielle). La secousse, de magnitude 6,7 selon l'institut géologique américain (USGS) et de magnitude 6 selon l'Observatoire d'Athènes, est survenue vendredi à 01h31 heure locale (00h31 heure belge). L'épicentre du séisme se trouvait à 10 kilomètres au sud-est de la ville côtière turque de Bodrum et à 16,2 kilomètres à l'est de l'île grecque de Kos, selon l'USGS. Sur les côtes occidentales turques, notamment à Turgutreis et Bodrum, mais aussi sur l'île grecque de Rhodes, la secousse a surpris touristes et habitants dans leur sommeil, suivie par des répliques. De nombreuses fissures sont apparues sur les bâtiments à Bodrum et l'hôpital de la ville a été évacué, pour des raisons préventives, selon les médias turcs. Le réseau de téléphonie cellulaire a été touché en raison d'une surcharge. Les séismes sont fréquents en Grèce et au large des côtes occidentales de la Turquie, en mer Egée, qui se trouve entre les deux pays. (Belga)

Nos partenaires