Séisme en Equateur - Au moins 246 décès et plus de 2.500 blessés au lendemain de la secousse

18/04/16 à 04:25 - Mise à jour à 04:25

Source: Belga

(Belga) Le violent séisme qui a frappé l'Equateur dans la nuit de samedi à dimanche, le plus fort depuis 1979, a tué au moins 246 personnes, causé de graves dégâts et forcé le gouvernement à déclarer l'état d'urgence ainsi que le déploiement des soldats.

Séisme en Equateur - Au moins 246 décès et plus de 2.500 blessés au lendemain de la secousse

Séisme en Equateur - Au moins 246 décès et plus de 2.500 blessés au lendemain de la secousse © BELGA

La secousse d'une magnitude de 7,8 survenue samedi soir à 170 kilomètres de la capitale Quito a aussi fait plus de 2.500 blessés, a communiqué le bureau de la présidence dans une déclaration dimanche. Le gouvernement a déployé 10.000 soldats et 3.500 policiers dans les zones concernées, en attendant les secours étrangers en appui. Le président Rafael Correa est revenu en Equateur depuis l'Italie, où il participait à une conférence au Vatican, et s'est rendu directement dans les régions sinistrées, rapporte CNN. Son vice-président, Jorge Glas a affirmé dimanche à la télévision nationale qu'au moins 2.527 personnes avaient été blessées lors du séisme, rapporte encore CNN. Un état d'urgence est toujours en place dans cinq provinces côtières, a affirmé son cabinet, alors que sur les réseaux sociaux le président Correa invitait la population à faire preuve de prudence près des bâtiments endommagés. Le président a affirmé que des abris d'urgence seraient mis en place et que deux hôpitaux mobiles s'organisaient. Plusieurs secousses, certaines d'une magnitude de 5, ont encore été enregistrées dans le pays après le tremblement de terre. Les réseaux électriques ont été coupés à certains endroits de même que certaines routes, des destructions étant aussi à déplorer dans la ville le plus vaste du pays Guayaquil où des immeubles se sont effondrés. Le journal El Comercio rapporte en outre que Pedernales, un ville côtière touristique est toujours inaccessible aux secours. Une centaine de prisonniers ont également réussi à s'enfuir, a encore affirmé sur Twitter la ministre de la Justice, Ledy Zuniga, et une trentaine aurait été retrouvés. L'Union européenne a annoncé l'activation du mécanisme européen de protection civile, pour aider ce pays sud-américain, tandis que le secrétaire d'Etat américain John Kerry offrait le soutien des Etats-Unis. La secousse a été ressentie dans le sud de la Colombie et au Pérou, apparemment sans faire de victimes. Elle survient peu après les tremblements de terre ayant secoué depuis jeudi le sud-ouest du Japon, avec au moins 41 morts et un millier de blessés. Mais "il n'y a pas de relation de cause à effet entre les séismes en Equateur et au Japon", a assuré David Rothery, professeur de géosciences planétaires à l'Open University britannique, soulignant que l'énergie totale du séisme "a probablement été 20 fois plus forte" en Equateur qu'au Japon. (Belga)

Nos partenaires