Séisme au Moyen-Orient - Plus de 130 morts et un millier de blessés, un bilan qui pourrait encore s'alourdir

13/11/17 à 03:29 - Mise à jour à 03:30

Source: Belga

(Belga) Le bilan du tremblement de terre qui a eu lieu dimanche soir à la frontière entre les provinces iranienne de Kermanshah (ouest du pays) et irakiennes de Souleimaniyeh (nord-est de l'Irak) et de Diyala ne cesse d'augmenter dans la nuit de dimanche à lundi. Des autorités locales iraniennes ont ainsi communiqué un nouveau bilan provisoire d'au moins 129 décès liés au séisme côté iranien, un nouveau décompte diffusé par la radio-télévision d'État (IRIB).

Selon le site internet de l'IRIB, il s'agit du nombre de décès recensés à 04h00 du matin (02h30 HB). L'agence étudiante Isna précise que ce chiffre correspond au nombre de corps enregistrés par la médecine légale de la province de Kermanshah. Les médias locaux ajoutent que plus d'un millier de personnes ont également été blessées à travers cette province de l'ouest du pays, frontalière de l'Irak. Le bilan devrait encore augmenter, préviennent les autorités locales. Un porte-parole du ministre iranien de l'Intérieur a également précisé que les opérations de secours ne pourront être pleinement efficaces qu'après le lever du jour, lundi. La secousse, de magnitude 7.3 selon l'institut américain USGS, a eu lieu dimanche soir et a été ressentie jusqu'en Turquie. Côté irakien, des responsables locaux avaient rapporté six décès liés au séisme, dans la province de Souleimaniyeh, dans le Kurdistan irakien. (Belga)

Nos partenaires