Sécurité métro : Absence belge remarquée lors d'une réunion européenne

19/04/16 à 15:52 - Mise à jour à 15:52

Source: Belga

La Belgique n'était pas représentée le 11 avril lors d'une réunion organisée par un groupe d'experts dépendant de la Commission européenne et consacrée à la sécurité dans les transports, en particulier dans les métros, rapporte le site Politico.

Sécurité métro : Absence belge remarquée lors d'une réunion européenne

© BELGA/Marthe Deleersnyder

Le point relatif aux métros avait spécialement été ajouté à cette séance du Land Transport Security Expert Group (LANDSEC) à la suite des attentats du 22 mars. Le porte-parole de la représentation belge auprès de l'Union européenne a confirmé l'absence d'un représentant du royaume à cette réunion qui se tenait à Bruxelles. Une personne était attendue mais elle a été retenue par une "réunion urgente" au cabinet de la ministre précédente de la Mobilité, Jacqueline Galant.

Les invitations ne sont toutefois pas nominatives, a précisé une source européenne à Politico. Elles sont adressées à une administration afin de permettre à chacun d'être représenté si une personne devait avoir un empêchement. Qui plus est, l'invitation était adressée également au SPF Intérieur, et en particulier à la police fédérale.

L'information a été considérablement relativisée dans les milieux officiels belges. Le représentant du SPF Mobilité attendu a averti les organisateurs de la réunion de son absence et a fait savoir qu'il était disposé à répondre à toutes les questions qui lui seraient posées. Qui plus est, la position qu'y aurait exposée la Belgique était connue, a-t-on indiqué.

Dans ces mêmes milieux, l'on juge l'affaire disproportionnée après que le même site d'information européen a qualifié il y a peu la Belgique de "failed state". "Aux yeux de celui qui tient un marteau, tout ressemble à un clou. L'on cherche des preuves pour conforter cette appréciation et ce qui n'est même pas un fait divers est décrit comme une querelle politique", a-t-on ajouté.

Ces informations ont toutefois suscité des questions chez les députés écologistes. "Quel est le degré de sérieux des ministres en charge de la sécurité? Jan Jambon se lance dans de grandes déclarations sur les musulmans, sans doute pour masquer qu'à côté de cela, le job n'est pas fait", a souligné Gilles Vanden Burre.

La Belgique organisera par contre une réunion d'un groupe international d'experts avec la Commission européenne consacrée à la sécurité du transport terrestre du 11 au 13 mai.

En savoir plus sur:

Nos partenaires