Sécurité "insuffisante" au 16 Rue de la Loi

07/11/15 à 09:22 - Mise à jour à 11:22

Source: Belga

Le Premier ministre Charles Michel (MR) a reçu un rapport d'audit épinglant la sécurité "insuffisante" de son bureau au 16 Rue de la Loi ainsi que du Lambermont, rapporte De Tijd samedi.

Sécurité "insuffisante" au 16 Rue de la Loi

© Google Street View

Le rapport, qui aurait été dressé par la police fédérale, pointe notamment l'accès trop facile à ces bâtiments officiels pour des personnes qui auraient de mauvaises intentions, alors que le 16 Rue de la Loi est le centre névralgique de la politique belge.

Au cours des prochaines semaines, d'importantes modifications - dont la nature n'a pas été révélée par mesure de précaution - doivent toutefois être apportées à la sécurité des deux bâtiments. Dernièrement, l'Ocam (Organe de coordination pour l'analyse de la menace) a baissé le niveau de la menace pesant sur le Premier ministre de 3 à 2+, ce qui signifie que Charles Michel n'a plus besoin d'être accompagné par les coûteux gardes du corps de la Sûreté de l'Etat.

Une décision avec laquelle le Premier ministre, qui se sent davantage menacé, est en désaccord, d'après De Tijd, qui ajoute que Charles Michel a décidé de payer lui-même les services des gardes du corps.

Le cabinet du Premier réfute cependant cet élément, précisant que M. Michel n'a "à aucun moment contesté le passage du niveau 3 à 2+, qui implique l'adaptation de toute une série de mesures". "Il était par ailleurs convenu depuis le début que la chancellerie prenne en charge financièrement les services de protection du Premier ministre", précise-t-on encore.

En savoir plus sur:

Nos partenaires