Sécurité des centrales nucléaires - "Tant que des doutes existent, Tihange 2 devrait être mise hors service", selon O. Paasch

23/02/16 à 15:33 - Mise à jour à 15:33

Source: Belga

(Belga) Aussi longtemps que des craintes existent quant à sa sécurité, la centrale nucléaire de Tihange 2 devrait être mise hors service et ne pas être raccordée au réseau, a déclaré mardi Oliver Paasch, le ministre-président de la Communauté germanophone, à l'issue d'une réunion entre des représentants de l'Euregio Meuse-Rhin et le ministre de l'Intérieur Jan Jambon.

Ce dernier s'est engagé à ce que les pays voisins de la Belgique puissent envoyer de façon illimitée des experts indépendants que ces Etats auront désignés dans les centrales nucléaires de Doel 3 et Tihange 2, touchées par des micro-fissures dans la cuve du réacteur. Oliver Paasch a qualifié l'entretien de très franc et constructif, où la délégation a pu exprimer ses craintes et ses préoccupations. "Des doutes subsistent cependant toujours, surtout au niveau de la sécurité de ces réacteurs. L'Etat fédéral doit les prendre au sérieux. Nous avons en outre besoin d'experts indépendants en la matière afin d'établir cette sécurité de façon contradictoire et objective et rassurer la population", a expliqué le ministre-président. La rencontre a permis aux représentants de l'Euregio Meuse-Rhin (district de Cologne pour l'Allemagne, province de Limbourg pour les Pays-Bas et provinces de Liège, de Limbourg et communauté germanophone pour la Belgique) de faire entendre les craintes de la population. (Belga)

Nos partenaires