Secondaire : la FAPEO pour la fin des inscriptions début juillet

02/09/12 à 14:58 - Mise à jour à 14:58

Source: Le Vif

Les associations de parents de l'enseignement officiel ont réclamé qu'en 2013, chaque enfant s'inscrivant en 1e année de l'enseignement secondaire ait une place confirmée au plus tard début juillet.

Secondaire : la FAPEO pour la fin des inscriptions début juillet

© Thinkstock

La FAPEO (Fédération des associations de parents de l'enseignement officiel) relève, dans un communiqué, la difficulté de compréhension des mécanismes du décret pour certains parents, "issus de tous milieux et classes sociales, de différentes communes bruxelloises et de la périphérie".

Elle constate aussi que les écoles dans lesquelles il reste des places ne répondent pas toujours aux attentes des parents et des élèves, parce qu'elles se spécialisent dans certaines options ou filières, proposent des approches pédagogiques différentes, etc. La FAPEO souligne en outre la difficulté d'envoyer un enfant de 12 ans dans un long trajet en transports en commun pour rejoindre une école éloignée.

Si elle a soutenu le décret Inscriptions parce qu'il ouvrait à plus de mixité et plus d'égalité dans les procédures d'inscription, la FAPEO demande une évaluation et une adaptation. Elle réclame aussi que le problème de la pénurie de places et de projets porteurs dans les écoles de la Capitale "soit pris à bras le corps" et que le premier degré commun le soit véritablement pour toutes les écoles.

En réclamant la fin de la procédure d'inscription pour début juillet, la FAPEO est sur la même longueur d'onde que les parents de l'enseignement catholique (UFAPEC).

Chez la ministre de l'Enseignement obligatoire Marie-Dominique Simonet, on dit comprendre les diverses situations, mais on rappelle qu'arrêter la procédure d'inscription début juillet priverait des parents de l'opportunité de profiter du désistement d'autres élèves qui n'ont pas obtenu leur CEB, dont les parents déménagent, etc.

Levif.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires