Second mandat pour la présidente du Népal, première femme à ce poste

13/03/18 à 14:08 - Mise à jour à 14:10

Source: Belga

(Belga) Le Parlement népalais a reconduit mardi la présidente Bidya Bhandari dans ses fonctions, octroyant à la première femme à ce poste un second mandat de cinq ans à la tête du pays himalayen.

Près de deux-tiers des parlementaires ont voté en faveur de Mme Bhandari, dont le poste est principalement honorifique. Proche alliée du bloc communiste qui a largement remporté les élections en fin d'année dernière, sa victoire sur son seul adversaire était attendue. Le premier mandat de Bidya Bhandari s'est déroulé largement sans remous. Ses critiques estiment qu'elle n'en a pas fait assez pour la cause des femmes dans une société profondément patriarcale, mais la marge de manoeuvre de sa fonction est limitée. En fin d'année dernière, cette femme politique communiste a signé une révision du code pénal archaïque. Cette réforme criminalise le système de dot et interdit la vieille pratique hindoue d'ostraciser les femmes durant leurs règles. La présidente n'est pas la seule femme présente dans les hautes sphères du pouvoir népalais. Le Parlement est présidé depuis 2015 par Onsari Gharti Magar, également première femme à ce poste. Sushila Karki était elle la première femme présidente de la Cour suprême jusqu'à son départ à la retraite l'année dernière. (Belga)

Nos partenaires