Schaerbeek demande à Fremault de renforcer les normes bruxelloises de bruit

16/02/16 à 19:10 - Mise à jour à 19:10

Source: Belga

(Belga) Le collège échevinal de Schaerbeek souhaite un renforcement des normes bruxelloises de bruit à respecter lors du survol de la capitale. Il a adressé mardi un courrier dans ce sens à la ministre bruxelloise de l'Environnement Céline Fremault (cdH).

Comme les communes d'Evere, de Woluwe-Saint Pierre et -Saint-Lambert, Schaerbeek subit les conséquences sonores du virage à gauche opéré par les avions décollant de l'aéroport national au départ de la piste principale. Selon l'échevin libéral Bernard Guillaume et le bourgmestre Bernard Clerfayt (DéFI), la "cité des ânes" a jusqu'à présent attendu en vain que la ministre fédérale mette en ?uvre des solutions structurelles susceptibles de résoudre ce problème. De plus, à partir du 13 juin prochain, date de l'entrée en vigueur d'une réglementation européenne qui aura pour effet de figer la situation, il sera difficile pour la Région et les communes bruxelloises de réclamer du gouvernement fédéral de mettre en ?uvre les mesures reprises dans la motion de la conférence des bourgmestres en octobre dernier, visant notamment la limitation des vols de nuit, et le non survol des zones densément peuplées. Dans ce contexte, la commune de Schaerbeek demande à la ministre Céline Fremault de faire preuve d'une tolérance zéro à l'égard des compagnies aériennes en infraction par rapport aux normes de bruit. A ses yeux, il est plus que temps que le gouvernement bruxellois mette un terme à la période d'adaptation ouverte depuis 1999 sous forme de normes de bruit supérieures de 5 dB à celles qui sont prévues dans l'arrêté bruit, d'autant que l'évolution technologique a permis de construire des avions plus performants. Schaerbeek souhaite aussi que l'arrêté bruit soit complété d'une disposition coercitive tenant compte de la fréquence des nuisances sonores. (Belga)

Nos partenaires