Santos: "Je ne me rendrai pas et continuerai à rechercher la paix" en Colombie

03/10/16 à 03:02 - Mise à jour à 03:05

Source: Belga

(Belga) Le président colombien Juan Manuel Santos a reconnu la défaite au référendum organisé dimanche sur les accords de paix avec la guérilla des Farc, pour en terminer avec 52 ans de conflit armé. Le mouvement marxiste a indiqué "profondément déploré" ce résultat, mais a aussi rappelé son engagement envers une solution négociée.

"Je ne me rendrai pas et continuerai à rechercher la paix", a cependant déclaré le chef de l'Etat dans une allocution télévisée, alors que les résultats de 99,91% des bulletins dépouillés donnaient 50,22% au "Non" et 49,77% au "Oui" à cet accord, négocié pendant près de quatre ans avec les Forces armées révolutionnaires de Colombie (Farc, marxistes). Le leader des Farc Timoleon Jimenez, plus connu sous le nom de Timochenko, refuse également de baisser les bras. "Les Farc déplorent profondément que le pouvoir destructif de ceux qui sèment la haine et la rancoeur ait influé sur l'opinion" des Colombiens, a-t-il déclaré, ajoutant que le mouvement s'engageait "à ne faire usage que de la parole comme arme de construction de l'avenir". (Belga)

Nos partenaires