Sans-abris : Maggie De Block espère 800 places

01/02/12 à 19:22 - Mise à jour à 19:22

Source: Le Vif

La secrétaire d'Etat à l'asile, Maggie De Block, espère ouvrir ce soir quelque 800 places supplémentaires à Bruxelles. Parallèlement, la Défense met 177 places supplémentaires à disposition et la Croix-rouge ouvre 148 places supplémentaires. Belgacom met également 100 places à disposition dans son bâtiment de Schaerbeek à partir e demain.

Sans-abris : Maggie De Block espère 800 places

© Image Globe

Mme De Block a donné ces précisions à la Chambre en conclusion du débat organisé en séance plénière sur la situation de l'asile. Les 800 places supplémentaires sont toutes situées à Bruxelles. Trois bâtiments entrent en ligne de compte mais à ce stade il n'y a pas encore de décision.

La secrétaire d'Etat a encore dit qu'elle fera tout pour trouver une solution pour tous les sans abris. "Je n'accepte pas que des gens soient en rue quand il fait si froid et nous ne ferons aucune distinction entre les Belges et les étrangers, les sans abris, les demandeurs d'asile en procédure ou les illégaux", a-t-elle dit. Mme De Block a encore indiqué que les gares seraient également ouvertes.

Par ailleurs, la secrétaire d'Etat a rappelé que la situation actuelle n'est pas nouvelle. "Elle est le résultat de la politique menée ces dernières années pour laquelle nous avons une responsabilité collective. Mais il ne sert à rien de revenir sur le passé. Maintenant il faut changer le chose pour l'avenir".

Mme De Block a rappelé les différentes initiatives et réunions de coordination qui ont déjà eu lieu, ainsi que sa note de politique qu'elle a présenté au parlement. "J'ai reçu aujourd'hui le soutien de tout le gouvernement et de nombreuses organisations mais aussi de beaucoup de personnes individuelles", a encore dit Mme De Block. J'espère, dans les mois à venir, pouvoir compter sur les parlementaires pour reformer la politique d'asile.

Enième crise de l'accueil temporaire, mais toujours rien à long terme

La réponse de Maggie De Block à la nouvelle crise hivernale de l'accueil temporaire témoigne une nouvelle fois de l'improvisation dont fait preuve le fédéral dans ce dossier depuis plusieurs années, a affirmé mercredi soir la ministre bruxelloise Evelyne Huytebroeck (Ecolo).

La ministre bruxelloise, chargée de l'Aide aux Personnes, a déploré ce qu'elle considère comme un nouvel exercice d'"improvisation". Via l'agence Belga, Evelyne Huytebroeck a demandé avec insistance que le gouvernement fédéral prenne des mesures structurelles face à un problème qui est connu depuis longtemps.

"On a eu droit à des cellules de crise agissant au coup par coup dans le court terme depuis cinq ans", a-t-elle dit invitant le fédéral à organiser une coordination entre les départements de l'Intérieur, de l'Asile et de la Régie des bâtiments.

A Bruxelles, des mesures sur le long terme ont été prises pour les sans-abri depuis plusieurs années. Le nombre de places d'accueil -actuellement 600- et le budget qui y est consacré ont été multipliés par dix depuis 2004, a précisé Evelyne Huytebroeck.

Belgacom ouvre son bâtiment

Belgacom met à disposition, dans son bâtiment de Schaerbeek, une centaine de places d'accueil temporaires pour éviter que des sans-abri passent la nuit dans le froid, a annoncé l'entreprise dans un communiqué. Les sans-abri pourront y bénéficier, à partir de jeudi soir, d'un toit, de chauffage, de sanitaires, d'eau, d'un repas et d'un petit déjeuner. La société Veldeman fournira de son côté des matelas.

L'entreprise de télécoms étudie actuellement la possibilité de mettre à disposition d'autres lieux d'accueil en Belgique pour héberger des sans-abri.

Le Vif.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires