Salah Abdeslam - L'opération eut pu échouer en raison de l'"irresponsabilité" d'une "certaine presse"

20/03/16 à 15:10 - Mise à jour à 15:10

Source: Belga

(Belga) "Moi, je le pense. Je le pense très sincèrement", l'opération qui a conduit à l'arrestation de Salah Abdeslam vendredi à Molenbeek aurait pu échouer en raison de l'"irresponsabilité" d'une "certaine presse", a fustigé dimanche sur RTL-TVI le directeur général de la police judiciaire Claude Fontaine. "Si la présence anticipée de la presse par rapport à l'intervention a pour conséquence que les personnes qu'on souhaite interpeller disparaissent, que dirait-on le lendemain?", s'est-il demandé sur la RTBF, interrogé sur la responsabilité particulière de L'Obs et de VTM.

Salah Abdeslam - L'opération eut pu échouer en raison de l'"irresponsabilité" d'une "certaine presse"

Salah Abdeslam - L'opération eut pu échouer en raison de l'"irresponsabilité" d'une "certaine presse" © BELGA

L'hebdomadaire français a révélé vendredi après-midi sur son site internet que la trace de Salah Abdeslam avait été trouvée dans l'appartement perquisitionné mardi à Forest. Les enquêteurs, qui étaient sur sa piste, ont alors dû précipiter une opération visant à le débusquer. Ensuite, des moyens techniques audiovisuels étaient déjà installés à Molenbeek au moment où se sont déployés les policiers. "Effectivement, on a du avancer l'opération", a indiqué M. Fontaine, invité à confirmer sur RTL-TVI si l'intervention initialement prévue samedi avait dû être précipitée vendredi après-midi. "Quand on arrive à Molenbeek et qu'on constate qu'il y a des cars de télévision qui sont déjà sur place, c'est vraiment de l'irresponsabilité", a insisté le patron de la PJ. "Il y a le fait qu'ils obtiennent des informations, et s'il y a des policiers qui leur fournissent ces informations on espère pouvoir les confronter à leurs responsabilités, mais par contre, l'utilisation des informations par une certaine presse, à un moment totalement inapproprié, peut avoir de lourdes conséquences", a-t-il souligné. Claude Fontaine en a "appelé au sens des responsabilités". Il a dit s'adresser "particulièrement à une certaine presse qui n'hésite pas au nom de l'audimat à mettre la sécurité du personnel et la sécurité de la population environnante en danger". (Belga)

Nos partenaires