Saisie spectaculaire de plus de 300 tortues

27/09/16 à 15:03 - Mise à jour à 15:05

Source: Belga

(Belga) La cellule Sécurité de la Chaîne alimentaire et Environnement du SPF Santé publique, en collaboration avec la police locale de Courtrai, a saisi 334 tortues terrestres mauresques le 7 septembre, annonce le SPF Santé Publique dans un communiqué mardi. Ces tortues ont été capturées au Maroc pour être revendues en Belgique. Le commerce illégal des espèces animales et végétales fait actuellement l'objet d'un sommet en Afrique du Sud organisé par la Convention CITES (Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d'extinction).

Saisie spectaculaire de plus de 300 tortues

Saisie spectaculaire de plus de 300 tortues © BELGA

Ces animaux menacés d'extinction ont été capturés dans la nature au Maroc afin d'être vendus clandestinement en Belgique. "Une capture illégale de cette importance menace la population de tortues au niveau local", indique le SPF Santé publique. Les tortues ont été découvertes dans un garage. Il s'agit de tortues terrestres mauresques, qui sont protégées par la Convention CITES. Les tortues capturées dans la nature ne peuvent être vendues en Belgique, seuls les animaux élevés en Belgique et dans l'Union européenne, munis d'une puce électronique, peuvent se voir délivrer un certificat de vente. Le dossier a donc été transmis au parquet avec une demande de poursuite judiciaire. "Cette affaire montre clairement qu'il y a un réel besoin de contrôler davantage le commerce illégal des espèces menacées au niveau international", a ajouté le SPF Santé publique. Le sommet organisé en Afrique du Sud dans le cadre de la "17e Cop CITIES" vise à renforcer les contrôles de trafic d'espèces animales et végétales. La Convention CITES règlemente depuis 1975 le commerce international des espèces d'animaux et de plantes menacées. Cet accord compte actuellement 183 membres. Tous les États membres de l'Union européenne en font partie, dont la Belgique depuis 1984. La convention protège 5.000 espèces d'animaux et 28.000 espèces de plantes. (Belga)

Nos partenaires