Saint-Josse: Un des logements de l'échevine Namli déclaré inoccupable

01/10/10 à 08:36 - Mise à jour à 08:36

Source: Le Vif

Un des logements mis en location par l'échevine du logement de Saint-Josse, Nezahat Namli (PS), a fait l'objet d'une interdiction immédiate de mise en location par l'inspection régionale du logement qui a rendu son rapport après sa visite des lieux, ressort-il du document exhibé jeudi par un conseiller communal MR qui a exigé la démission de l'échevine.

Saint-Josse: Un des logements de l'échevine Namli déclaré inoccupable

© BELGA

Interrogé jeudi, le bourgmestre Jean Demannez a indiqué que la section locale du PS se pencherait sur ce nouvel élément, vendredi. Dans son rapport, l'inspection régionale indique notamment que "les infractions constatées, par leur nombre et leur gravité, sont susceptibles de mettre en péril la sécurité et la santé des occupants du logement".

Il y est notamment fait état de défauts de sécurité liés à la stabilité du bâtiment, aux installations de gaz, d'électricité, à des problèmes d'humidité, ou encore de ventilation.

Pour Geoffroy Clerckx, une seule conclusion est possible: "Mme Namli n'a plus l'autorité morale pour exercer une quelconque fonction politique et doit donc démissionner sans délais de son échevinat".

Le MR, a-t-il dit, ose espérer que le PS "exclura de ses rangs une personne qui exploite de manière éhontée les plus faibles dont il se dit le défenseur le plus farouche".

L'échevine s'était vue retirer provisoirement ses compétences en matière de logement, au début du mois de septembre, après avoir été accusée par certains occupants d'un immeuble de la rue de Saint-Josse lui appartenant, d'avoir mis en location des logements délabrés. Le rapport conclut à une interdiction de location pour un des quatre logements.

LeVif.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires